Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l’utilisation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Fermer

Les imperfections cutanées
en été

Pendant les mois d’été, les imperfections cutanées atteignent un pic. Le dermatologue Jerry Tan explique pourquoi la peau est exposée à davantage de risques en été, avec des conseils sur les moyens de limiter ces imperfections.

Pourquoi le risque d’imperfections cutanées augmente-t-il en été ?

D’abord, un certain nombre de phénomènes induits par le soleil peuvent provoquer des dommages immédiats ou à long terme. Les problèmes à court terme incluent les coups de soleil et le bronzage, tandis que les dégâts à long terme concernent l’hyperpigmentation – par exemple le mélasma (plaques foncées sur la peau) et les taches de rousseur – l’affinement de la peau, des changements de texture cutanée, ainsi qu’un risque de pré-cancers et de cancers de la peau. Ensuite, comme on a tendance à passer plus de temps en extérieur, la peau est exposée au risque supplémentaire de réactions allergiques à certaines plantes, aux piqûres d’insectes et aux blessures pendant la pratique du sport et autres activités de plein air. Les allergènes environnementaux comme l’herbe, le pollen et les pesticides peuvent aussi augmenter la sensibilité de la peau. Enfin, la chaleur et l’humidité peuvent obstruer les pores, ce qui provoque une prolifération de bactéries responsable de l’inflammation des pores des glandes sébacées et des canaux sudorifères.

Quelle est la meilleure façon de protéger la peau du soleil ?

La protection est indispensable. Si elle nécessite l’application d’écrans solaires, de nombreuses personnes oublient trop souvent de porter des vêtements adaptés, un chapeau et des lunettes de soleil. Je conseille de privilégier l’ombre dès que possible, surtout pendant les heures les plus chaudes de la journée. Si vous utilisez un traitement sous forme de crème pour une imperfection cutanée existante, continuez l’application tout au long de l’été pour éviter tout risque d’aggravation des symptômes. En cas de doute, demandez conseil à votre dermatologue.

Quels sont vos conseils pour les amateurs d’activités de plein air en été ?

Je recommande de minimiser les risques liés aux facteurs environnementaux. Pour les problèmes induits par la transpiration, veillez à retirer les vêtements humides et à prendre une douche immédiatement après la pratique d’un sport. Portez des vêtements adaptés pour réduire l’exposition de la peau et appliquez des produits répulsifs anti-insectes. En cas de piqûres, la cortisone sous forme topique et les antihistaminiques peuvent contribuer à réduire les irritations. Enfin, si vos pores sont bouchés à cause de la chaleur ou de l’humidité, évitez les soins hydratants de consistance épaisse, les gels coiffants et la laque car ces produits peuvent contribuer à l’obstruction des pores ; privilégiez les produits qui peuvent assécher la surface de la peau, par exemple les formules astringentes.

Dr Jerry TanDr Jerry TanDermatologue

se connecter

Vous devez être connecté pour commenter cet article

Vos commentaires+

Soyez la première personne à commenter cet article

les solutions Vichy +

traceur fdp
loading : 0,734 sec