Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l’utilisation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Fermer

VIVEZ
UN NOëL MAGIQUE AVEC VICHY

Tentez de gagner votre liste de cadeaux de Noël Vichy pour vous et vos proches.

Je participe au concours

Jeûne et randonnée : elle témoigne

jeune et randonnée témoignage

Découvrez le témoignage de Virginie qui a participé a un stage de jeûne et randonnée. Motivations personnelles, bienfaits, difficultés physiques, elle raconte.

C'est à Bayon, dans les Alpes de Haute Provence, que Virginie, 39 ans a souhaité vivre cette expérience unique mêlant jeûne et randonnée.

Pourquoi avez-vous participé à un stage de jeûne et de randonnée ? Quelles ont été vos motivations ?


Après un cancer du sein, j’ai pris un traitement qui avait des effets secondaires. J’ai ressenti le besoin de nettoyer mon corps de tous ces médicaments et de prendre du temps pour moi pour me sentir bien. C’est une bonne amie qui m’a parlé de ce stage et de ses bienfaits sur ces pathologies. J’ai donc arrêté mon traitement, avec l’accord de mon médecin, et je me suis lancée.

Comment vous êtes-vous préparée ?


J’avais déjà expérimenté une mono-diète de pomme (pendant 4 jours) mais je n’avais jamais vraiment jeûné. L’organisme que j’ai choisi prévoyait une préparation côté alimentation. 15 jours avant de partir au stage, je devais commencer à habituer mon corps à manger moins. Progressivement, j’ai supprimé certains aliments comme les laitages, la viande et le poisson pour arriver à une alimentation végétarienne. Lorsque je suis arrivée au stage, mon corps était donc prêt pour le jeûne.

Comment s’est déroulé ce stage ?


Il faut voir le stage comme une approche globale. Ce n’est pas juste ne pas manger et marcher. C’est aussi l’accompagnement proposé tout au long du stage qui m’a poussé à le faire et le partage d’expériences avec les autres participants. Un naturopathe est toujours présent dans les activités pour donner des conseils, discuter, adapter les exercices aux besoins de chacun.
Plus concrètement, chaque matin, il y avait une randonnée de 2 à 4 heures maximum, puis l’après-midi, des soins (massages, drainage lymphatique, soins énergisants) et des conférences sur le sujet.

Comment vous sentiez-vous physiquement et mentalement ?


Finalement, je n’ai pas eu vraiment faim durant le stage. Cela m’a fait un bien fou même si c’est quand même drastique. Je me suis sentie vraiment légère et nettoyée. J’ai appris beaucoup de choses, j'ai pu me déconnecter des pollutions extérieures… Et ça fait vraiment du bien.
Physiquement, le corps peut réagir au jeûne. Je suis asthmatique et j’ai eu une petite crise un matin avant d’aller marcher et les femmes sont sujettes aux vomissements. Mais, les effets sur le corps sont aussi bénéfiques. Avant, j’avais des douleurs liées aux règles et une derrière la cuisse et le genou qui ont totalement disparues depuis.

Si vous deviez décrire cette expérience en quelques mots, quels seraient-ils ?


C’est vraiment « prendre soin de soi » et « légèreté », qui me viennent. Si je devais revivre l’expérience je le referais avec plaisir. Et tout le monde peut y trouver son compte, l’essentiel est de ne pas le faire à la légère, de s’impliquer, pour soi.

La Rédaction

Les plus lus

go to top
traceur fdp
loading : 1,218 sec