Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l’utilisation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Fermer

La peau : un organe hyper exposé

peau exposé

En contact direct avec l'environnement extérieur, la peau se retrouve extrêment exposée aux agressions. Zoom sur ces facteurs qui la fragilise au quotidien.

La peau est un organe qui recouvre l’ensemble du corps. Véritable bouclier, elle protège l’organisme de l’environnement extérieur, mais aussi de la déshydratation, des microbes… Elle participe à la régulation thermique - par la transpiration, à la production de vitamine D ou encore à la cicatrisation des plaies. Un organe vital, qui se retrouve exposé à de nombreuses agressions.

Les expositions externes :


- Les UV
L’exposition quotidienne aux UV agresse la peau. En effet, les UVA, notamment les UVA longs, sont capables de pénétrer dans les couches profondes de l’épiderme et engendrent un vieillissement prématuré de la peau. Utiliser une protection solaire s’avère être la seule solution efficace pour se protéger des coups de soleil et de l’impact des UV sur la jeunesse et la santé de la peau.

- La pollution
Poussières, gaz d’échappement, ozone… La pollution est devenue physiquement perceptible dans beaucoup de grandes villes et impacte directement la qualité de la peau. En se déposant sur celle-ci, la pollution engendre une oxydation de la peau, source de déshydratation, de sécheresse ou encore de desquamation par exemple.

- Le tabagisme (même) passif
La fumée de la cigarette contient des fines particules qui se déposent sur la peau et bouchent les pores. Étouffée, mal oxygénée, elle peut s’assécher et se fragiliser plus vite.

- Le climat
En tant que régulateur thermique, la peau prend de plein fouet les variations climatiques. En permettant au corps de maintenir sa température à 37°C en toutes circonstances, elle se fragilise. C’est pourquoi votre peau peut être très sèche en hiver, ou déshydratée et sensible en été. C’est le film hydrolipidique qui, en protégeant la peau, s’affaiblit et créer un déséquilibre cutanée.

Les expositions internes :


- Le stress
Dans une société toujours plus rapide, vous êtes souvent confrontée au stress. Que ce soit au travail ou dans votre quotidien, cet état émotionnel influence la qualité de la peau de l’intérieur. La fonction barrière de la peau est affaiblie, ce qui peut provoquer des rougeurs, une transpiration excessive, une déshydratation ou encore des petits boutons.

- Le sommeil
Saviez-vous que votre peau se régénère la nuit ? En effet, c’est durant votre sommeil que la peau enregistre un pic d’activité élevé qui permet non seulement le renouvellement cellulaire, mais aussi de renforcer la fonction barrière de la peau et de booster la micro-circulation. A l'inverse, des troubles du sommeil déséquilibrent directement ces cycles dont la peau à besoin. Résultat : elle se fragilise.

- L’alimentation
Autre facteur d’agression pour la peau : l’alimentation. Lorsqu’elle est déséquilibrée - trop riche en gras, en sucre, ou en sel par exemple - elle impacte la qualité de la peau et sa fonction barrière.

Pas de panique, si la peau est hyper exposée et soumise à de nombreuses agressions qui la fragilisent, il existe des solutions pour la protéger. Manger équilibré, hydrater sa peau au quotidien avec des soins ciblés (crème de jour, sérum, soin anti-pollution), bien dormir, appliquer une protection solaire à chaque exposition, ou encore boire de l’eau régulièrement. Autant de petites astuces qui participent à la rendre plus forte !

La Rédaction

Nos produits

Les plus lus

Soin visage

5 astuces belle peau

Découvrez les astuces pour améliorer votre qualité de peau et adopter les bons gestes contre le vieillissement comportemental.

Lire l'article

go to top
traceur fdp
loading : 2,870 sec