Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l’utilisation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Fermer

Ce site est actuellement en maintenance. Merci de vous reconnecter ultérieurement.
Certaines fonctionnalités ne sont pas disponibles pour le moment. Toutes ces fonctionnalités seront bientôt à nouveau accessibles.

Ce site est actuellement en maintenance. Merci de vous reconnecter ultérieurement.

Certaines fonctionnalités ne sont pas disponibles pour le moment. Toutes ces fonctionnalités seront bientôt à nouveau accessibles.

Les bienfaits de la slow attitude : 4 femmes témoignent

Chacune à leur façon, elles ont décidé de ralentir le rythme. Elles nous racontent les bienfaits de ce mode de vie plus slow.

Victoire, 32 ans, wedding-planner


« J’ai toujours vécu à cent à l’heure, autant dans ma vie personnelle que professionnelle. Un rythme qui me permet de me dépasser. Toutefois, je ne me retrouvais pas totalement dans cette rapidité (que j’aimais pourtant beaucoup). Et puis un jour, j’ai décidé de me lever un peu plus tôt le matin pour faire du yoga… histoire de faire quelque chose de calme. Cela fut un réel déclic ! Je n'avais pas conscience de commencer toutes mes journées sur les chapeaux de roue avant. Maintenant, je débute ma journée dans une atmosphère lente et méditative, qui me permet de me retrouver intérieurement. Depuis, je me sens plus apaisée et d’autant plus efficace, même si je cours encore toute la journée ! »

Cécile, 45 ans, assistante de direction


« Pour moi, avoir un mode de vie plus slow se traduit par des petites coupures dans mon travail. Je travaille beaucoup dans l’urgence et avec un certain niveau de stress. Alors, j’essaye de prendre 2 ou 3 minutes pour souffler entre deux tâches. Et ça marche vraiment. Je me sens plus concentrée dans le travail que j’entreprends ensuite, et surtout plus efficace, tout simplement. Durant ces moments de pause, je bois un thé, j’écoute une musique, je prends l’air ou ne pense à rien. »

Sarah, 28 ans, journaliste


« Depuis quelques mois, je mange locavore. Vivre au rythme des saisons, de la planète, est pour moi une chose très importante. Il faut s’écarter de tout ce consumérisme omniprésent. Je pense que l’alimentation et surtout notre consommation, est une étape essentielle au bien-être. Et c’est la façon de vivre slow que j’ai décidé d’adopter. J'adore emmener ma fille dans une ferme de la région, pour y cueillir des légumes ou des fruits. C’est un moment unique en famille, en lien avec la nature, qui me remplit de joie. »

Jade, 25 ans, chargée de projet événementiel


« Je crois que j’ai toujours été à la recherche de moments lents dans ma vie, où la sérénité est reine. Un instant tant attendu, mais qu’on reporte sans cesse à plus tard : une fois les enfants au lit, une fois en week-end, après avoir corrigé ce dossier… Finalement, je n’arrivais pas à changer de vitesse. Mais j’ai réalisé que la vie ne commence pas après telle ou telle chose. Et puis j’ai essayé de vivre pleinement chaque instant, de savourer ce que je vivais, de ressentir les choses. Une façon d’appréhender la vie plus calmement qui me permet aujourd'hui de vivre à fond. C’est ça pour moi la slow attitude. »

La Rédaction

Tags :

Les plus lus

go to top
traceur fdp
loading : 2,854 sec