Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l’utilisation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Fermer

VIVEZ
UN NOëL MAGIQUE AVEC VICHY

Tentez de gagner votre liste de cadeaux de Noël Vichy pour vous et vos proches.

Je participe au concours

Ralentir : 3 exemples à suivre

ralentir slow life

Découvrez les initiatives prises à travers le monde pour ralentir et vivre plus slow.

Ralentir… Une aspiration qui touche de plus en plus de personnes, et qui devient un vrai phénomène de société. Car “un peu partout dans le monde les gens sont en train de ralentir, et ce, dans tous les domaines de leur vie” explique Carl Honoré, auteur du best-seller “L'éloge de la lenteur” (éd. Marabout). Devenu un des pionniers de la “slow life”, Carl Honoré a observé le phénomène au travers d’un voyage d’investigation de deux ans, entre différents pays. Il nous explique les formes prises par ce mouvement, en réponse au mode de vie actuel, qui incite à aller toujours plus vite.

Dans les entreprises : des moments slow

Rendez-vous au cœur de Seattle, au siège de l’entreprise « Amazon.com ». Ici, avant une grosse réunion les collaborateurs sont invités à faire 20 minutes de silence ou de « break ». De précieuses minutes qui permettent de réfléchir, de poser ses idées, d’évacuer le stress et d’être à 100 % quand le brief commence. Ce n’est pas tout, aux Etats-Unis, de plus en plus d'entreprises créent aussi des espaces pour ralentir. Comme des chambres calmes pour la méditation, le yoga, les massages ou même pour faire une sieste.

Entre amis : se déconnecter

Si vous croyez que ralentir est une aspiration réservée aux cadres qui travaillent trop, vous avez tout faux. La jeune génération tente, elle aussi, de ralentir en se déconnectant des technologies. En Allemagne par exemple, Carl Honoré a observé des jeunes en train de boire un verre. Ils ont placé leur téléphone les un sur les autres au centre de la table. Si quelqu’un prenait son téléphone au cours de ce moment, il se retrouvait à payer sa tournée au reste de la table. Un moyen de profiter pleinement de ses amis et du moment présent sans être détourné par les technologies.

En ville : les slow city

Le phénomène des villes lentes (ou slow city) a débuté en Italie à la fin des années 90 puis s’est propagé en Europe. Ces villes veulent repenser le paysage urbain pour que les gens soient encouragés à ralentir et à se reconnecter les uns avec les autres. Pour cela, ces villes diminuent le trafic au profit des transports en commun et des zones piétonnes, mettent des bancs dans les parcs, créent des espaces verts ou encore développent les commerces de proximité…

La Rédaction

Tags :

Les plus lus

go to top
traceur fdp
loading : 1,78 sec