Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l’utilisation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Fermer

VIVEZ
UN NOëL MAGIQUE AVEC VICHY

Tentez de gagner votre liste de cadeaux de Noël Vichy pour vous et vos proches.

Je participe au concours

Sommeil : l’autre secret pour une belle peau

S’assurer une belle peau, ça se travaille aussi la nuit. Maîtrisez l’agenda nocturne de votre peau pour un réveil tout en beauté.

Les scientifiques ont suivi la piste de la chronobiologie et des rythmes circadiens. Comme l’explique Pascale Mora, Directrice de la Communication Scientifique des Laboratoires Vichy, cela se traduit par quatre grands mécanismes naturels qui connaissent tous un pic d’activité la nuit. Résultat, le décryptage de l’agenda nocturne de la peau montre l’intérêt d’un profond sommeil.

1 - Le renouvellement cellulaire pour une bonne mine rajeunie


Les études montrent que le nombre de divisions cellulaires passe par un maximum entre minuit et 1 heure du matin, et un minimum la journée entre 12 h et 13 h. Cette observation confirme un renouvellement cellulaire beaucoup plus intense la nuit que le jour.

2 - La microcirculation stimulée pour un plein d’énergie


Le flux sanguin cutané est maximal entre 23 h et 4 h du matin. Cette augmentation de la circulation sanguine la nuit s’explique par le niveau maximal d’échanges avec les cellules cutanées, qui permet l’apport de nutriments ou l’élimination des toxines.

3 - La desquamation boostée pour un teint éclatant 


La couche la plus superficielle de l’épiderme est constituée de cellules mortes. Au terme d’un cycle de 4 à 6 semaines, elles sont éliminées de la surface de la peau sous forme de squames.
Au niveau de la couche cornée superficielle, des études révèlent que cette desquamation est maximale le soir. Cette activité intense la nuit est la promesse d’une mine éclatante la journée.

4 - La fonction barrière réparée pour une peau souple et apaisée


L’intensif renouvellement cellulaire nocturne rend la barrière cutanée plus perméable. Résultat : la peau se déshydrate et cette perte insensible en eau, qui favorise l’élimination des toxines, va augmenter jusqu’à son maximum entre 23 h et 4 h du matin. En parallèle, la différentiation cellulaire, la microcirculation et la desquamation sont accélérées : ces phénomènes permettent à la peau de se réorganiser afin de restaurer sa fonction barrière.

Teaser : la nuit que fait votre peau ?

Nos nuits représentent un tiers de nos vies ! Un moment privilégié et primordial, de quoi se poser des questions sur ce qu’il se passe pendant notre repos et quelles sont les conséquences d’un mauvais sommeil sur notre peau ?

La Rédaction

Nos produits

Les plus lus

go to top
traceur fdp
loading : 1,47 sec