Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l’utilisation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Fermer

VIVEZ
UN NOëL MAGIQUE AVEC VICHY

Tentez de gagner votre liste de cadeaux de Noël Vichy pour vous et vos proches.

Je participe au concours

SOS Bouton : ne pas y toucher pour s’en débarrasser

À peine un bouton pointe sur votre visage, qu’immédiatement vous vient l’envie irrépressible d’y toucher pour le faire disparaître. Mauvais réflexe. Pourquoi ne faut-il pas y toucher ?

Toucher un bouton qui apparaît sur votre visage, un réflexe malheureux qui peut engendrer une surinfection et plus tard une marque ou une cicatrice. Comment résister ? Séance de motivation avec nos experts : le dermatologue Philippe Deshayes et Odile Mohen Directrice générale consumer et market insight.

D’où vient ce bouton alors que vous n’êtes plus une ado?


Invisible hier encore, pourquoi ce bouton s’affiche là, maintenant ? Philippe Deshayes, dermatologue, nous explique : « Une glande sébacée est faite pour sécréter du sébum qui parfois n’arrive pas à s’éliminer. Un petit bouchon se forme alors à l’orifice. Ne pouvant être évacué, un bouton apparaît. »

Mais le facteur qui va entraîner l’aggravation du bouton (le passage du simple comédon au bouton rouge douloureux et volumineux), c’est la contamination bactérienne. Pourquoi ? Tout simplement parce que certaines bactéries présentes dans notre environnement et dans la flore habituelle de notre peau vont se nourrir du sébum. Elles prolifèrent alors dans cet environnement favorable à leur croissance et provoquent une inflammation.

Apparition d’un bouton : ne le triturez pas !


Inconsciemment, vos mains touchent ce fameux bouton jusqu’à 65 fois par jour. Et c’est là que ce geste peut virer au drame pour votre peau… et rallonger la durée de vie du bouton incriminé.

Car vos mains ne font pas que toucher ce bouton, elles sont également en contact avec les objets du quotidien. Des bactéries fourmillent en effet sur les mains et les ongles, même lavés régulièrement. Les microbiologistes dénombrent des milliers de germes sur les smartphones (où il y aurait en moyenne 25 000 germes par cm²), les volants de voitures, les chariots, les claviers d’ordinateurs… Et la liste est longue.

Aussi, Philippe Deshayes est catégorique « Ne touchez pas un bouton sous peine de surinfection, de lésions plus difficiles et plus longues à faire disparaître. » Bref, tout le contraire de ce que vous souhaitez !

Toucher non, soigner oui


Le bon réflexe : nettoyer matin et soir votre visage avec une lotion ou un gel moussant riche en acide salicylique, actif dermatologique de référence pour purifier les peaux à imperfections.

Pour être vraiment sûre de ne pas triturer ce satané bouton, recouvrez-le d’un gel pansement invisible comme Normaderm Hyalusopt. En plus de réduire l’échauffement, l'acide hyaluronique protège le bouton de la sur-contamination bactérienne tandis que le LHA et l'acide salycilique agissent sur son inflammation.

Ne laissez pas un bouton vous gâcher la vie !


« Quand un bouton apparaît, on se sent impuissant, analyse Odile Mohen. L’instinct pousse à vouloir maîtriser cette peau qui n’en fait qu’à sa tête, à la reprendre en main quelles qu’en soient les conséquences. » Percer un bouton apparaît alors comme un geste immédiatement libérateur. Faux, archi faux !

Mais alors comment résister ? En suivant les cinq conseils d’Odile :
- Fuyez les miroirs ! Ceux de l’ascenseur du bureau comme le rétro de la voiture. Mais surtout ceux de votre salle de bains, les miroirs (grossissants) déforment la réalité et seul(e) dans sa salle de bain, face à cette vision, la tentation est trop grande !
Je dédramatise, tu dédramatises, nous dédramatisons ! Avant un RDV ou une réunion importante, on se calme et on répète « Oui j’ai un bouton, mais c’est passager, il va disparaître ! ». Et pour détourner le regard de vos interlocuteurs sur ce « spot », laquer vos ongles d’une couleur qui claque, comme un rouge vermillon ou un bleu nuit tellement tendance.
- Occupez vos mains et votre tête ! Agir pour le bien de sa peau c’est rassurant ! Nettoyez-la, protégez-la et camouflez l’intrus avec un maquillage correcteur adapté. 

Alors à vous de jouer maintenant que vous avez percé tous les secrets pour tenir bon et faire face à l’apparition d’un bouton !

Nos produits

Les plus lus

Soin visage

5 astuces belle peau

Découvrez les astuces pour améliorer votre qualité de peau et adopter les bons gestes contre le vieillissement comportemental.

Lire l'article

go to top
traceur fdp
loading : 1,109 sec