Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l’utilisation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Fermer

Ce site est actuellement en maintenance. Merci de vous reconnecter ultérieurement.
Certaines fonctionnalités ne sont pas disponibles pour le moment. Toutes ces fonctionnalités seront bientôt à nouveau accessibles.

Ce site est actuellement en maintenance. Merci de vous reconnecter ultérieurement.

Certaines fonctionnalités ne sont pas disponibles pour le moment. Toutes ces fonctionnalités seront bientôt à nouveau accessibles.

Tout savoir sur les indices de protection solaire

Les indices de protection solaire sont passés au crible : qui sont-ils ? Pourquoi sont-ils importants ? Quel est le minimum pour bien protéger sa peau des UV ? Les réponses.

Un indice de protection solaire : c’est quoi exactement ?


On le retrouve sur certains produits cosméto et bien sûr, sur les crèmes ou encore huiles solaires. Regardez, il s’agit de la valeur indiquée par les sigles SPF (Sun Protection Factor) ou FPS (Facteur de Protection Solaire, en version française).

« Ce chiffre définit la capacité d’un produit à résister aux UVB, qui sont en partie responsables du bronzage et des coups de soleil » explique Pascale Mora, directrice de la Communication Scientifique Vichy. Autant dire que ces indices sont indispensables pour éviter de "cramer" et même d’abîmer la peau.

Indices de protection : comment protègent-ils  la peau ?


« 15, 30, 50… Les indices protègent tous de la même façon. La seule différence est que plus l’indice est élevé, plus vous êtes protégée des rayons du soleil », explique Pascale Mora. Par exemple : un indice FPS 30 permet de reculer de 30 fois la dose d’UVB que la peau peut recevoir avant l’apparition du coup de soleil » explique Pascale Mora.
Mais face au soleil, les épidermes ne sont pas tous égaux. La raison ? Les phototypes. C’est pour cela que les peaux claires peuvent attraper des coups de soleil après juste quelques minutes d’exposition alors que les peaux foncées résistent plus longtemps au feu des UVB.

La reco de l’experte : « Il faut choisir l’indice de sa crème solaire en fonction de son type de peau » ajoute Pascale Mora. Un indice 50 est indispensable aux peaux claires ou très claires. Les indices 30 ou 15 sont réservés aux peaux foncées.

Indice de protection solaire : zoom sur les UVA


Les UVA sont également dangereux. « Capables de traverser les nuages, les vitres et de se diriger tout droit dans la peau jusqu'au derme, ils sont responsables du vieillissement cutané et abîment la peau de l’intérieur. Pour s’en protéger, regardez bien si votre produit solaire affiche en plus d’un indice FPS, le logo UVA », conseille Pascale Mora. C’est l'assurance d’une protection optimale aux UV.

Bien appliquer une crème solaire assure l’efficacité d’un indice de protection solaire


L’efficacité d’un indice est définie par la dose de crème que l’on applique sur la peau : 2mg par cm² (soit 30 ml pour tout le corps). Soit l’équivalent d’une balle de golf pour être protégée des pieds à la tête.
« Aussi, pensez à renouveler l'application toutes les 2 heures (après ce délai, vous êtes moins protégé) et évitez de vous exposer entre midi et 16 heures (heures où les UV frappent le plus fort) » recommande Pascale Mora.

La Rédaction

Nos produits

Les plus lus

Soin solaire

Bronzer sans danger pour la peau

Bronzer et profiter du soleil fait du bien au moral mais parfois moins à votre peau. On refait le point sur les méfaits des UV. Un update beauté pour mieux bronzer… et surtout en limitant les dangers.

Lire l'article

go to top
traceur fdp
loading : 2,979 sec