OK

OK Annuler

Merci !

Fermer

chargement…

Faut-il respecter la date de péremption des crèmes solaires ?

L'été arrive : c'est l'heure de ressortir sa crème solaire ! Et ça tombe bien, il vous reste un tube entier de l'année dernière ! Mais une crème solaire peut-elle périmer ? Décryptage.

Faut-il respecter la date de péremption des crèmes solaires ?

Une crème solaire a-t-elle une date de péremption ?

Tous les produits cosmétiques ont une date de péremption, et les soins solaires ne font pas exception. Dans leur cas, les filtres solaires qu'ils contiennent sont extrêmement fragiles. Au-delà d'un certain délai, leur efficacité s'amoindrit et la protection de la peau face aux rayons UV n'est plus garantie. Dès lors, vous avez beau appliquer de la crème solaire sur tout le corps, vous risquez de vous retrouver criblé de coups de soleil.

Comment s'assurer de la durée de vie d'une crème solaire ? Au dos de votre tube de crème se trouve un pictogramme en forme de pot. Sur la plupart des protections solaires, il y est inscrit "12M" : cela signifie que votre produit reste efficace pendant 12 mois après ouverture. Dépassé ce délai, il est considéré comme périmé. Notre astuce : pensez à noter la date d’ouverture de votre crème solaire sur un papier et collez-le sur l’emballage.

Quels sont les signes d'une crème solaire périmée ?

Il est possible que votre crème solaire périsse avant l’heure. Si les filtres solaires sont conçus par l’industrie cosmétique pour résister au maximum, une exposition prolongée du produit au soleil peut engendrer la détérioration de sa formule et donc son inefficacité. Pour voir si votre protection solaire est bonne à jeter, vérifiez si elle présente :

  • une texture inhabituelle (grumeaux, formule qui décante, liquide étrange sans secouer...) ;
  • une mauvaise odeur ;
  • un coup de chaud (exposition en plein soleil, oubli dans la voiture...) ;
  • des grains de sable ;
  • une infiltration d'eau.

J'ai utilisé une crème solaire périmée : est-ce grave ?

Dans la plupart des cas, non. Hormis des réactions allergiques chez certains, appliquer une crème solaire périmée sur la peau ne comporte pas de danger immédiat. Cependant, en vous exposant au soleil, vous n'êtes pas à l'abri d'un coup de soleil et de dommages cutanés sur le long terme.

Les produits solaires permettent de protéger la peau des rayons UVA et UVB émis par le soleil grâce à des filtres solaires, qu’ils soient organiques ou d’origine minérale. Sans eux, la peau s'expose aux brûlures, aux taches pigmentaires, voire à un risque de cancer. Mais l’efficacité de ces filtres diminue au fil du temps et ce, dès leur contact à l’air ambiant. Appliquer une crème solaire périmée, c’est prendre le risque de ne pas avoir une protection anti-UV optimale et donc de faire subir les effets négatifs du soleil à votre peau.

Pour compenser, vous envisagez peut-être d'augmenter la dose à étaler. Un surplus de crème solaire n'améliore pas l’efficacité des filtres s’ils sont déjà détériorés. La dose recommandée pour assurer la meilleure protection est d’appliquer 2 mg de crème par cm² de peau, mais ce cas est valable si la formule du soin solaire est intacte.

Est-il possible d'améliorer la durée de conservation d'une crème solaire ?

Vous pouvez tout à fait allonger la durée de conservation de vos produits solaires. Pour cela, faites attention à l'endroit où vous les rangez une fois revenu de la plage. Privilégiez un espace sec, à l'ombre et à l'abri de la chaleur pour garantir une protection efficace sur le long terme.

À présent, vous seul pouvez savoir si vos vieilles crèmes solaires sont toujours d'actualité. Mais surtout, au moindre doute, n'hésitez pas à renouveler vos produits : mieux vaut être trop prudent quand il s'agit de protéger sa peau.

go to top
loading : 1,260 sec