getGeoIPCountryCode = US SiteAppCode = FR Test : 'FR/US'

OK

OKAnnuler

Merci !

Fermer
mediacachable:1

5 erreurs à éviter avec sa protection solaire

5 erreurs à éviter avec sa protection solaire
  • favoris

En matière de protection solaire aussi il y a des règles à respecter. Et vous ne commettrez plus jamais ces erreurs !

Erreur n°1 : garder la même protection solaire que l’année dernière


Comme la plupart des autres produits cosmétiques, les soins solaires ont une date de péremption qui n’excède pas quelques mois. Les filtres solaires qui permettent de protéger la peau sont extrêmement fragiles. En plus, entre le sable qui s’y infiltre et les journées passées au soleil, ces produits sont souvent malmenés. Pour ne pas prendre de risque et être sûre d’être correctement protégée en toute circonstance, il vaut mieux utiliser une nouvelle protection solaire chaque année.

Erreur n°2 : utiliser la même crème solaire pour les enfants


La peau des bébés et des enfants est plus fine, donc bien plus fragile que la vôtre. A tel point que l’exposition au soleil est fortement déconseillée pour les enfants de moins de 3 ans. Et même à l’ombre, leur corps doit être enduit de crème solaire « spécial enfant » contenant des filtres très haute protection, toutes les deux heures.

Erreur n°3 : laisser la protection solaire toute la journée au soleil


Laisser traîner sa protection solaire toute la journée à la plage ou à la piscine en plein cagnard, est une chose à ne surtout pas faire. L’exposition prolongée du produit au soleil peut engendrer la détérioration de sa formule et donc son inefficacité. Si les filtres solaires sont conçus par l’industrie cosmétique pour résister au maximum, ils ne sont pas pour autant invincibles à toute épreuve. Pensez à tenir votre protection solaire à l’abri, dans un endroit sec et frais de préférence.

Erreur n°4 : attendre le 2ème ou 3ème jour pour utiliser une protection solaire


Comme il n’y a pas de petite exposition solaire, n’attendez surtout pas le 2ème ou 3ème jours des vacances pour vous protéger. Au contraire, en fonction de la couleur de votre peau et de la manière dont elle réagit au soleil, vous pouvez commencer avec une crème solaire contenant un SPF entre 15 et 50. N’attendez pas non plus les journées à la plage pour vous appliquer une protection solaire : en balade ou lors d’un déjeuner en terrasse par exemple, vous pouvez utiliser une brume protectrice pour le visage (à vaporiser sans risque sur son maquillage).

Erreur n°5 : attendre d’être complètement sèche pour appliquer sa crème solaire


En théorie, ce n’est pas une erreur. Mais grâce à l’innovation solaire signée Vichy, ça le devient. Les Laboratoires de la marque ont en effet réussi à mettre au point une formule de crème solaire hydrophobe (elle ne dissout pas dans l’eau) qui peut être appliquée directement sur peau mouillée. L’association équilibrée de 4 ingrédients (un émulsifiant lipophile, deux agents gélifiants hydrophiles et un copolymère de silicone hydrophobe) permet à la texture de la protection solaire Vichy Wet Technology, de chasser l’eau et de prendre sa place sur l’épiderme.

# Sur le même thème, la rédac vous recommande :
Tout savoir sur les indices de protection solaire
Crèmes solaires : comment être sûre d’appliquer la bonne dose ?

Nos produits

  • IDEAL SOLEIL - Fluide lacté Anti-sable SPF 50+
  • IDEAL SOLEIL - Gel de lait ultra-fondant sur peau mouillée ou sèche SPF50
  • IDEAL SOLEIL - Brume Anti-sable enfants SPF 50+
  • Les plus lus

    Bronzer sans danger pour la peau

    Soin solaire

    Bronzer sans danger pour la peau

    Bronzer et profiter du soleil fait du bien au moral mais parfois moins à votre peau. On refait le point sur les méfaits des UV. Un update beauté pour mieux bronzer… et surtout en limitant les dangers.

    Lire l'article

    go to top
    traceur fdp
    loading : 1,300 sec