Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l’utilisation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Fermer

  • newsletter
  • contactez-nous
  • 0Mon Panier
  • Points de vente
  • E-shop
  • research
  • my skin

Ces femmes slow qui nous inspirent

femmes slow inspiration

Elles ont changé de vie, quitté leur job pour redonner du sens à leur quotidien, sont parties à l’autre bout du monde pour se trouver, avancer et mieux revenir… Ces femmes ont sauté le pas d’un mode de vie slow. Découvrez leurs histoires inspirantes.

Véronique : de la com' à la sophro


Véronique a travaillé dans la communication durant 7 ans. Malgré des missions enrichissantes et un niveau de vie agréable, elle ne se retrouvait pas dans son métier. Alors, elle a décidé de tout quitter pour changer d’air.

Visiter le monde durant plusieurs années afin de découvrir d’autres cultures et de prendre du recul. Un recul nécessaire à ses yeux pour comprendre ce qui était essentiel et mettre ses projets à plat. Elle s’est alors tournée vers la sophrologie, a interviewé des experts depuis l’Indonésie, lu des livres et réfléchi sur la façon dont elle pourrait se lancer. À son retour, c’était une nouvelle aventure qui commençait. Elle s’est formée et exerce aujourd’hui à Paris. “Je suis convaincue de ce que je peux apporter à d'autres personnes. Comme tout entrepreneur, je saute sans filet. Je prends plus de risques que mes amis salariés, et pourtant, je n'ai jamais été aussi sereine. Je me sens vivante !” confie-t-elle dans les pages d’une interview.

Plus d’infos : www.veronique-souchon-sophrologue.fr

Cédrine continue son tour du monde en famille


Cédrine était rédactrice en chef. Elle a décidé de partir faire le tour du monde en famille, le temps d’une année. Si elle voyageait déjà beaucoup en famille, l’idée d’un tour du monde était surtout guidée par une envie de changer de mode de vie, de souffler, de ralentir. Mais aussi, de découvrir de nouvelles cultures, d’ouvrir l’esprit de ses enfants en leur prouvant qu’il existe d’autres manières de vivre, pour comprendre la différence entre le superflu et l’essentiel.

Le déclic ? Les attentats de Charlie Hebdo qui la poussent à vouloir profiter de la vie et de sa famille. “J’ai donné ma démission dans la foulée et booké nos billets d’avion.” Nous avait-elle confié dans son portrait, avant son départ. Si elle reste connectée à son entreprise durant ce break, c’est aussi “l’occasion de prendre du recul et de bien faire les choses” précisait-elle.

Jesse Kamm une vie 100 % slow


Direction Los Angeles, pour découvrir la vie de rêve de Jesse Kamm. Après de nombreuses aventures à l’étranger, elle lance sa marque de vêtements durable (fabriquée uniquement en Californie).Succès immédiat.

Mais, pas question pour cette maman de sacrifier sa vie de famille pour autant. Elle ne louperait pour rien au monde la sortie d’école de ses enfants et trouve son équilibre en travaillant neuf mois par an sur sa collection. Les trois autres mois, elle les passe avec sa famille et sur sa planche de surf. “Pour ne pas déroger au mode de vie qui est le mien, je ne veux pas fournir plus que les vingt boutiques qui vendent ma marque actuellement », déclarait-elle récemment dans une interview. Une nouvelle façon de vivre, totalement slow, qui permet à Jesse Kamm de profiter de chaque moment et de faire les choses bien.

Plus d’infos : jessekamm.com

#Sur le même thème, la rédac vous recommande :
Les bienfaits de la slow attitude : 4 femmes témoignent
10 adresses Slow Life à la française

Nos produits

Les plus lus

go to top
traceur fdp
loading : 1,124 sec