OK

OK Annuler

Merci !

Fermer

Comment traiter la sécheresse intime à la ménopause ?

  • favoris

La sécheresse intime à la ménopause est un des symptômes incontournables de ce changement. Pas d’angoisse à avoir, il s’agit d’un phénomène tout à fait naturel.

Comment traiter la sécheresse intime à la ménopause ?

Pas de panique, nous vous partageons quelques astuces pour remédier à la sècheresse intime durant la ménopause.

La sécheresse intime, un problème uniquement lié à la ménopause ?

Les causes d’une sécheresse vulvaire sont multiples. Il peut s’agir de facteurs physiologiques, comme Quel est le lien entre sécheresse intime et ménopause et comment lutter contre ce désagrément ? Voici tout ce que vous devez savoir.

Les changements hormonaux ou d’un effet secondaire d’un traitement, mais il peut aussi s’agir de facteurs émotionnels ou psychologiques comme un manque de désir ou même le stress ou l’anxiété. Dans tous les cas ne vous inquiétez pas, il existe des solutions naturelles pour lutter contre la sécheresse intime pendant la ménopause. Mais pour y parvenir il faut avant toute chose en parler avec votre gynécologue, qui vous aidera à trouver la source de ce problème.

Pourquoi souffre-t-on de sécheresse intime à la ménopause ?

Malgré le fait que 25% à 50% des femmes aient à composer avec ces symptômes à la ménopause, qui affectent leur qualité de vie et leurs rapports sexuels, ces dernières restent réticentes à l’idée d’en parler à leur médecin.

La sécheresse intime est un symptôme très commun lors de la ménopause. La muqueuse vaginale est directement impactée par la chute du taux d’œstrogènes dans le corps. Elle s’affine et perd de son élasticité, un phénomène lié au déclin du collagène et des tissus graisseux. La sécheresse vulvaire a tendance à s’intensifier avec l’âge et peut entraîner des brûlures, des irritations, des infections et des douleurs pendant les rapports sexuels. La sécheresse intime peut également être à l’origine de problèmes urinaires. 

25% à 50% des femmes sont confrontées à la sécheresse intime durant la ménopause

Il existe différentes solutions pour lutter contre la sécheresse vulvaire. Sachez tout d’abord qu’il est possible que votre gynécologue vous prescrive un traitement hormonal qui permettra de mieux vivre les nombreux changements physiologiques et psychologiques liés à la ménopause, et qui pourra également vous aider à régler le problème de la sécheresse intime. Les traitements locaux à base d’œstradiol comme les ovules, les bagues ou les crèmes fonctionnent très bien. Si vous ne souhaitez ou ne pouvez pas passer par un traitement à base d’œstrogènes, les lubrifiants et les hydratants vaginaux peuvent réduire les symptômes de façon temporaire. Tout récemment, l’utilisation de la vitamine E s’est avérée efficace pour améliorer l’hydratation vaginale. Bien sûr, et si ces traitements localisés sont efficaces sur le moment, ils cessent de faire effet lorsque la patiente arrête le traitement.


La sécheresse intime est un désagrément connu et très frustrant, mais il existe de nombreux moyens d’améliorer votre confort. Un manque de lubrification peut entraîner des douleurs pendant les rapports sexuels alors n’hésitez pas à en parler à votre médecin qui saura vous orienter vers les traitements les mieux adaptés à votre cas.

Sécheresse intime à la ménopause, ce qu’il faut retenir

  • La sécheresse intime est un des symptômes de la ménopause les plus courants.
  • Les lubrifiants, les hydratants vaginaux sont vos meilleurs alliés si vous les utilisez au quotidien et sur du long terme.
  • Osez en parler à vote gynécologue ! (Lien : Gynécologue spécialiste de la ménopause )

SOURCE:


1. Pastore LM, Carter RA, Hulka BS, Wells E. Self-reported urogenital symptoms in postmenopausal women: Women’s Health initiative. Maturitas. 2004; 49(4):292-303.

go to top
traceur fdp
loading : 0,778 sec