getGeoIPCountryCode = US SiteAppCode = FR Test : 'FR/US'

OK

OKAnnuler

Merci !

Fermer
mediacachable:1

Le contour des yeux : une zone vulnérable à l'exposome

Le contour des yeux : une zone vulnérable à l'exposome
  • favoris

Le contour des yeux subit de plein fouet les agressions liées à notre mode de vie et à notre environnement. Cela impacte directement sa jeunesse et sa beauté. Nos conseils pour protéger cette zone vulnérable.


On le sait, le contour des yeux est naturellement très sensible. D’abord, le film hydrolipidique - pellicule naturelle et protectrice à la surface de l’épiderme - y est quasi-inexistant. De plus, c’est la zone du corps où la peau est la plus fine (0,04 mm d’épaisseur en moyenne, contre 1 à 1,6 mm pour le reste du visage). Ce qui la rend avant tout fragile et réactive.

Pour finir, le contour des yeux est également une des zones les plus sollicitées au quotidien, entre le nettoyage du visage, le maquillage et le démaquillage, ou encore les frottements récurrents avec les doigts... Résultat : le contour des yeux est la toute première partie du visage à naturellement marquer ou s'irriter.

Quand l’exposome agresse le contour des yeux


En plus de sollicitations régulières, le contour de l’oeil doit également faire face à l’exposome. Un terme qui regroupe les facteurs environnementaux internes (alimentation, stress, sommeil) et externes (pollution, tabagisme passif, UV), auxquels nous sommes confrontés de façon continue au cours de notre vie.

Ces attaques agissent silencieusement et créent des dégâts dans la peau : production excessive de radicaux libres, réactions inflammatoires ou altération des fibres de collagène… À long terme, toutes ces agressions sont responsables d’une apparition précoce des signes de l’âge, notamment des rides et ridules autour du regard.

Contour des yeux : comment agir contre les effets de l’exposome ?


L’hydratation du contour de l’œil reste indispensable pour protéger et renforcer la peau face aux agressions. Pour ces raisons, il est important d’appliquer chaque jour un soin qui va l’hydrater en profondeur. De quoi chasser dans un même temps les signes de fatigue comme les poches, les cernes ou les ridules.

Notre conseil. Privilégiez une formule enrichie en antioxydants, à l’instar de celle du soin Slow Âge de Vichy, contenant de la baïcaline (un extrait de racine) et du ginkgo biloba.

Enfin, pour bien appliquer le soin hydratant, commencez d’abord par laver parfaitement votre peau. Pour cela, utilisez un gel nettoyant pour le visage, testé sous contrôle ophtalmologique et dermatologique. Répartissez ensuite une noisette de soin hydratant autour du regard, en réalisant des petits massages et tapotements du bout des doigts. Pas besoin d'aller trop près de l'œil, le massage de la peau permet aux actifs de migrer naturellement vers le haut.


#Sur le même thème, la rédac’ vous recommande :
La peau : un organe hyper exposé 
L'Exposome et la peau, une expertise Vichy

Nos produits

  • SLOW ÂGE - Soin yeux correcteur des signes de l’âge en formation
  • SLOW ÂGE - Soin quotidien correcteur des signes de l'âge en formation*
  • SLOW ÂGE - Crème quotidienne correctrice des signes de l’âge en formation - SPF 30
  • Les plus lus

    go to top
    traceur fdp
    loading : 2,254 sec