OK

OK Annuler

Merci !

Fermer

Ménopause et endométriose : ce qu’il faut savoir

Si l'endométriose est une véritable souffrance chez les femmes, l’arrivée de la ménopause peut être perçue comme un réel soulagement.

Ménopause et endométriose : ce qu’il faut savoir

Mais pourquoi ménopause et endométriose sont-elles liées ? La ménopause signe-t-elle vraiment la fin de l’endométriose et de ses douleurs ? On répond à vos interrogations.


Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose est une pathologie bénigne caractérisée par la migration de cellules de l’endomètre en dehors de la cavité utérine, en passant par les trompes de Fallope et l’abdomen.

Des crampes menstruelles difficilement supportables, des troubles gastro-intestinaux et des douleurs pendant les relations sexuelles font partie des symptômes les plus courants de l’endométriose. Si ces derniers se rapprochent des symptômes des règles classiques, ils se différencient par des douleurs particulièrement violentes.

L’endométriose disparaît-elle à la ménopause ?

L’arrêt des règles apporte avec lui son lot de désagrément, comme la peau sèche chez la femme ménopausée. Mais est-il possible que la ménopause apporte aussi de bonnes choses, comme la fin des douleurs liées à l’endométriose ?
Lorsque les femmes entrent dans la période de la ménopause, les ovaires produisent moins d’œstrogènes. Par conséquent, les symptômes de l’endométriose s’amoindrissent pendant que les symptômes de la ménopause se développent. Ce phénomène s’explique par le fait que les lésions de l’endométriose "s’endorment" en l’absence de sécrétions d’hormones féminines. Il est donc fortement possible que certaines femmes atteintes d’endométriose constatent une nette amélioration dès les premiers signes de la ménopause.

L’endométriose ne disparaît donc pas totalement, seuls ses symptômes sont atténués. Si votre gynécologue vous prescrit un traitement hormonal pour la ménopause, il est probable que les douleurs réapparaissent, puisque les lésions sont toujours présentes.

Notez également que ménopause ne signifie pas systématiquement baisse des symptômes. Certaines femmes peuvent toujours ressentir des douleurs car d’autres facteurs peuvent entrer en compte. Pensez donc à faire un bilan hormonal à la ménopause.

Comment réduire les symptômes de l’endométriose à la ménopause ?

Comme vu plus haut, il est possible que certaines femmes ne voient pas les symptômes de l’endométriose s’atténuer avec l’arrivée de la ménopause. Toutefois, il existe quelques petites astuces pour réduire l’intensité de ces symptômes et tout en limitant les effets de la ménopause.

Dans un premier temps, il est important de faire attention à ce que vous avez dans votre assiette. Prendre soin de son corps passe avant tout par ce qu’on ingurgite. Bannissez les produits riches en mauvaises graisses, les produits trop sucrés, les produits transformés, la viande rouge, la charcuterie, l’alcool et les produits avec gluten, qui font également partie des aliments à éviter à la ménopause.

Privilégiez les aliments riches en antioxydants (agrumes, fruits rouges, brocolis...), en fibres (légumineuses, céréales complètes…), en oméga-3 (poissons gras comme le maquereau, le saumon, la sardine…) et en propriétés anti-inflammatoires (cannelle, paprika, noix…).

Ménopause et endométriose : les informations à retenir

L’apparition de symptômes de la pré-ménopause et de la ménopause ne signifie pas que les symptômes de l’endométriose vont forcément disparaître, mais ils peuvent cependant s’atténuer.

Un traitement hormonal pour la ménopause prescrit par votre gynécologue peut réactiver les douleurs liées à l’endométriose, voire même redéclencher quelques saignements.

Voyez le verre à moitié plein et profitez un maximum des améliorations, même moindres, que vous confère la ménopause !

SOURCE:


1. Bulun SE. Endometriosis. N Engl J Med 2009;360:268–279.

Les plus lus

Ménopause : que faire contre le ventre gonflé ?

Santé

Ménopause : que faire contre le ventre gonflé ?

La ménopause possède son lot de contrariétés, et notamment le ventre gonflé et les ballonnements. Et ça n’a clairement rien de réjouissant. La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de limiter ce type de désagréments en adoptant quelques bonnes habitudes alimentaires. Nous vous donnons tous nos conseils pour régler votre problème de ventre gonflé pendant la ménopause.

Lire l'article

Bouffées de chaleur à la ménopause : les causes et les symptômes

Santé

Bouffées de chaleur à la ménopause : les causes et les symptômes

Les bouffées de chaleur représentent l’un des symptômes de la ménopause les plus courants. Dans cet article, Karolin Koniac, notre dermatologue, explique les raisons de l’apparition de ces bouffées de chaleur à la ménopause et vous apporte des conseils pratiques pour les gérer au mieux. Ce qu’il se passe concrètement lors de ces bouffées de chaleur, c’est que votre cerveau envoie à votre corps le message qu’il fait trop chaud alors que ce n’est pas le cas. Ce dernier réagit donc naturellement en laissant place à différents symptômes : transpiration, insomnies, sensation d’inconfort… Pour éviter ces désagréments, il faut indiquer à votre corps qu’il ne fait pas réellement chaud afin qu’il se rafraîchisse. Plus facile à dire qu’à faire, on vous l’accorde !

Lire l'article

go to top
loading : 1,32 sec