OK

OK Annuler

Merci !

Fermer

chargement…

Mythes autour du collagène : le Dr Schaaf débunke 5 idées reçues !

Le collagène est un actif de choix quand il s’agit de lutter contre les signes de l’âge. À mesure qu’il devient de plus en plus présent dans les cosmétiques et les compléments alimentaires, les idées reçues fleurissent sur cet ingrédient prisé. Nous avons demandé au Dr Schaaf de nous éclairer sur cette protéine essentielle pour l’organisme et de briser certaines de ces croyances.

Mythes autour du collagène : le Dr Schaaf débunke 5 idées reçues !

Idée reçue 1 : le collagène est seulement bon pour la peau

Dr Schaaf : Beaucoup d’entre nous connaissent le collagène principalement en tant qu’ actif dans les soins anti-âge. Mais cette protéine structurelle n’aide pas seulement à lutter contre les rides et la perte de fermeté, elle en fait bien plus !

Fondamentalement, le collagène est essentiel pour l’ensemble du corps humain car il donne aux tissus leur force et leur élasticité. Il soutient la peau, les cheveux, les ongles, les os, les muscles, les tendons et les articulations. S'il y a trop peu de collagène dans l’organisme, cela se remarque rapidement : la peau perd de sa fermeté, les cheveux deviennent moins brillants, les ongles deviennent cassants et des problèmes au niveau du système musculo-squelettique peuvent survenir. 

Le collagène est donc souvent utilisé sous forme de poudre, de gélules ou de “shots santé” buvables pour aider à compenser les carences potentielles.

Idée reçue 2 : le collagène et les peptides de collagène sont la même chose

Dr Schaaf : Si vous souhaitez raffermir votre peau grâce au collagène, vous devez d’abord comprendre la différence entre le collagène et les peptides de collagène. Le collagène et les peptides de collagène ne sont pas exactement la même chose, mais ils sont étroitement liés.

Le collagène est la protéine structurelle elle-même. Il est produit par l’organisme et est constitué d’acides aminés assemblés en chaînes peptidiques. Les peptides de collagène sont à proprement parler des fragments de collagène. Et c’est exactement ce qui leur donne un net avantage : si vous prenez des peptides par voie cutanée ou comme complément alimentaire, ils peuvent être mieux absorbés et utilisés que le collagène “complet” grâce à leur petite taille moléculaire.

Les produits de soin qui contiennent du collagène – et non des peptides de collagène – ne peuvent pas être aussi bien absorbés par la peau en raison de la taille moléculaire relativement grande du collagène.

Idée reçue 3 : il est possible de prendre des soins au collagène qu’à partir de 40 ans

Dr Schaaf : Vous pouvez commencer à utiliser le collagène bien avant l’âge de 40 ans ! En effet, le processus de vieillissement cutané commence naturellement vers la vingtaine. À mesure que le métabolisme ralentit, la production de collagène par l’organisme diminue également. On sait désormais que la production de collagène décline d'environ 1 % par an à partir de 25 ans1. Bien que cela ne soit généralement visible qu'entre 30 et 40 ans, vous pouvez contrer les processus invisibles bien en avance en utilisant des produits de soin innovants contenant des peptides de collagène. Car une fois les signes de l’âge présents, il est nettement plus difficile de s’en débarrasser.

Idée reçue 4 : le collagène a des effets immédiats

Dr Schaaf : Dans sa fonction de protéine structurelle, le collagène joue un rôle clé dans la structure de la peau. Ses fibres forment une ossature stable pour assurer résistance et élasticité. Plus la teneur en collagène de la peau diminue – par exemple en raison de processus naturels de vieillissement – ​​plus la structure de soutien devient instable. En conséquence, la peau perd sa fermeté et son élasticité. Compenser cette perte peut prendre un certain temps. Pour des résultats visibles sur le long terme, il faut s’armer de patience et surtout, être le plus régulier possible dans l’utilisation de vos soins et compléments alimentaires au collagène.

Idée reçue 5 : le collagène utilisé dans les cosmétiques anti-âge n’a aucun effet sur le long terme

Dr Schaaf : Nous entendons constamment dire que le collagène intégré dans les crèmes anti-âge ne sert à rien - du moins pas à long terme. Ce n’est que partiellement vrai. Le collagène est constitué de molécules trop grosses pour pénétrer la peau. Certaines crèmes au collagène ont en réalité un effet plutôt superficiel. Ils peuvent rendre la peau plus lisse et plus ferme, mais ce résultat est généralement de courte durée. Or, c’est l’inverse qui se produit lorsque les crèmes incluent des actifs qui stimulent la production et la formation de fibres de collagène pénètrent dans la peau. Mais ici aussi, le temps et la patience sont essentiels pour que votre peau paraisse plus ferme et tonique.

L’avis de Chryssanthi Kavazi, actrice allemande, sur la crème LIFTACTIV Collagen Specialist

L'actrice et influenceuse allemande Chryssanthi Kavazi utilise notre crème de jour LIFTACTIV Collagen Specialist depuis plusieurs années et est plus que satisfaite de ses résultats. En plus de la crème de jour, contenant trois fois plus de peptides de collagène que les crèmes standards, sa routine beauté quotidienne intègre également notre crème de nuit LIFTACTIV Collagen Specialist.

Cela fait maintenant deux ans que j'utilise la crème de jour LIFTACTIV Collagen Specialist et je suis tout simplement ravie des résultats ! L’élasticité et la fermeté de ma peau se sont nettement améliorées et mes premières rides ont quasiment disparu. J’ai appris récemment que pour avoir un effet rebond maximum et une peau ferme, les peptides de collagène sont là clé ! Aujourd’hui, je me sens tellement plus à l'aise dans ma peau ! Cette crème au collagène est véritablement devenue une alliée au quotidien et je n’imagine plus ma routine de soin sans elle !

Chryssanthi Kavazi, Actrice

Comme vous pouvez le constater, le collagène offre de nombreux bienfaits pour l’ensemble du corps. Utilisé correctement au sein de votre routine de soins anti-âge, il contribue à redonner à la peau sa fermeté, sa souplesse et son éclat naturels. Si vous souhaitez prendre soin de votre peau, il est indispensable d’intégrer une crème aux peptides de collagène dans votre routine de soin quotidienne.

1 Varani, James, Michael K. Dame, Laure Rittie, Suzanne E.G. Fligiel, Sewon Kang, Gary J. Fisher, et John J. Voorhees. « Decreased Collagen Production in Chronologically Aged Skin ». The American Journal of Pathology 168, no 6 (juin 2006): 1861‑68. https://doi.org/10.2353/ajpath.2006.051302.

go to top
loading : 2,345 sec