OK

OK Annuler

Merci !

Fermer

Peau sèche à la ménopause : que faire ?

Avec la ménopause, c’est tout votre corps qui expérimente des changements, et votre peau ne passe malheureusement pas entre les gouttes.

Peau sèche à la ménopause : que faire ?

La sécheresse de la peau est l’un des symptômes de la ménopause les plus observés et chez la grande majorité des femmes de plus de 45 ans. Avoir la peau sèche à la ménopause est un donc phénomène très courant. Alors comment y remédier et éviter d’autres désagréments liés à la peau sèche ? Découvrez toutes nos astuces dans cet article.

Pourquoi a-t-on la peau sèche à la ménopause ?

La sécheresse cutanée est l’un des - nombreux - symptômes de la ménopause. Mais quelle est la raison de ce phénomène ? 

La ménopause est la résultante d’une chute du niveau d'œstrogènes et de progestérones dans le corps. Cette baisse drastique des hormones, si elle a des conséquences fastes sur l'endométriose, affaiblit le film hydrolipidique qui ne joue plus son rôle de barrière protectrice. Également avec l’âge, le niveau de pH de la peau se modifie et la capacité de l’épiderme à retenir l’eau en prend également un coup. Le métabolisme ralentit et la peau devient plus sèche, moins ferme et également moins lisse. 

La ménopause ainsi que le vieillissement naturel de la peau font que cette dernière change, mais pas vraiment pour le mieux.

Quels sont les désagréments d’une peau sèche à la ménopause ?

Avoir la peau sèche est l’un des effets les plus courants de la ménopause sur le corps, avec  la chute des cheveux à la ménopause et la prise de poids à la ménopause
Malheureusement, cette sécheresse cutanée entraîne de nombreux autres désagréments. Pour la plupart des femmes, il n’est pas rare d’observer : 

  • une sensation de tiraillement après la douche ou la piscine
  • une peau qui pèle
  • des craquellements au niveau des pieds et des mains
  • des démangeaisons
  • des taches grises ou cendrées, notamment si vous avez la peau foncée.

De plus, à la ménopause, l’acide hyaluronique naturellement présent dans la peau se dégrade à cause d’une enzyme - la hyaluronidase -, ce qui ne fait qu’aggraver le manque d’hydratation et de fermeté.

“À la ménopause, la barrière protectrice hydrolipidique de la peau est moins bien organisée, d’où l'apparition de la sécheresse cutanée.”

Dr. Karolina Kopeć

Comment réparer une peau sèche à la ménopause ?

Il existe plusieurs façons de retrouver une peau confortable et en pleine forme, et lutter ainsi efficacement contre les effets de la ménopause sur la peau.Adoptez sans tarder une bonne hygiène de viePlus que jamais, il est primordial d’adopter un mode de vie sain pour que la peau puisse retrouver de sa splendeur. Voici quelques conseils à mettre en place :

  • Éliminez la cigarette
  • Réduisez votre consommation de café et d’alcool
  • Misez sur une alimentation équilibrée et saine, riche en antioxydants et oméga-3
  • Évitez certains aliments à la ménopause qui sont contre bénéfiques à la bonne santé de votre peau
  • Optez pour des compléments alimentaires qui apportent vitamines et nutriments nécessaires au bon fonctionnement de la peau
  • Dormez suffisamment pour aider votre peau à se régénérer.

Vous pouvez également vous faire accompagner par un(e) diététicien(ne), pour une prise en charge vraiment personnalisée en fonction de votre métabolisme et de vos besoins.

Optez pour une routine de soins peaux matures
La peau des femmes de 50 ans change avec la ménopause et le vieillissement cellulaire naturel. Il est donc essentiel de vous tourner vers des soins visage peaux matures, spécialement formulés pour apporter tout ce dont la peau a besoin pour se régénérer, s’apaiser et se défendre.

À vous de créer votre routine de soins ménopause, constituée d’un nettoyant doux pour ne pas altérer davantage la barrière protectrice de la peau, d’un sérum hydratant à l’acide hyaluronique pour hydrater, repulper et stimuler la production de collagène, d’une crème visage peau mature pour nourrir et hydrater la peau et l’aider à se défendre des agressions extérieures, et d’une protection solaire.


Ménopause et peau sèche : ce qu’il faut retenir

La sécheresse de la peau à la ménopause est due à une défaillance du film hydrolipidique provoqué par une baisse de taux d’œstrogènes. Lorsque son équilibre est menacé, la peau n’est plus en mesure de fonctionner correctement et a, dans ce cas particulier, des difficultés à retenir l’eau, ce qui mène à sa déshydratation. 

Pour éliminer ce souci de peau sèche à la ménopause et retrouver une peau bien hydratée à 50 ans, il est recommandé d’adopter un mode de vie sain et de se mettre à une routine de soin spécialement pensée pour les peaux matures ayant une sécheresse cutanée. 

Pour être certaine de bien aller jusqu’au bout des démarches pour soigner votre peau de l’intérieur, pourquoi ne pas envisager de tester les compléments alimentaires ? De nombreuses femmes ménopausées y ont recours pour améliorer la qualité de leur peau. N’hésitez pas à en discuter avec votre dermatologue qui saura vous orienter vers les produits les plus adaptés à votre problématique.

Les plus lus

Ménopause : quels aliments éviter ?

Peau & nutrition

Ménopause : quels aliments éviter ?

Les effets de la ménopause sur multiples : les kilos en trop, une peau qui fait des siennes et un risque plus étendu de développer certaines maladies. Pour éviter tous ces tracas, mettez toutes les chances de votre côté en changeant votre alimentation.

Lire l'article

Ménopause : la vitamine E meilleure alliée de votre peau

Peau & nutrition

Ménopause : la vitamine E meilleure alliée de votre peau

Avec la ménopause, la vitamine E comme la plupart des vitamines circulant dans le corps, a plus de mal à être synthétisée. Nécessaire à une bonne santé, la vitamine E est surtout une alliée pour la peau et c’est pourquoi il est important de veiller à en absorber suffisamment. Voici nos conseils pour vous assurer un bon apport en vitamine E pour une belle peau pendant la ménopause.

Lire l'article

Ostéoporose, la vitamine D comme prévention à la ménopause

Santé

Ostéoporose, la vitamine D comme prévention à la ménopause

Avec l’âge et la ménopause arrivent les douleurs articulaires. Mais ce n’est pas tout puisque le niveau de calcium dans le corps décline peu à peu, augmentant ainsi les risques de développer de l’ostéoporose. Et pour éviter de souffrir d’ostéoporose, la prévention est évidemment de rigueur. Vous vous demandez comment c’est possible ?

Lire l'article

go to top
loading : 0,908 sec