OK

OK Annuler

Merci !

Fermer

chargement…

Qu'est-ce que la ménopause précoce ?

La ménopause est une période de transition qui marque l’arrêt des règles chez la femme. Elle survient généralement entre 45 et 55 ans, mais pour certaines femmes, elle se produit avant 40 ans. C’est ce que l’on appelle la ménopause précoce.

Qu'est-ce que la ménopause précoce ?

Qu’est-ce qui est considéré comme une ménopause précoce ?

La ménopause correspond à l’arrêt de la fonction folliculaire ovarienne chez la femme. Les ovaires ne produisent plus d’hormones féminines (œstrogènes et progestérone) et ils ne délivrent plus d’ovule chaque mois, ce qui entraîne l’arrêt des règles et de la capacité à concevoir un enfant naturellement.

On parle de ménopause précoce - ou d’insuffisance ovarienne prématurée (IOP) - lorsque la fin des règles se produit avant 40 ans. L’insuffisance ovarienne prématurée ne concerne que 1 % des femmes, mais elle peut être difficile à vivre pour celles qui sont concernées et elle les exposent à des risques de santé qu’il ne faut pas négliger1.

Quels sont les symptômes de la ménopause précoce ?

L’insuffisance ovarienne prématurée se produit suite un dysfonctionnement de l’activité ovarienne. Les ovaires ne produisent plus d’ovules chaque mois et ne sont plus en capacité de produire suffisamment d’hormones féminines.

Chez la femme concernée, cela se traduit par des signes qui peuvent être parfois équivalents aux symptômes de la ménopause. Les menstruations s’arrêtent ou les cycles menstruels deviennent très irréguliers. L’absence de règles peut s’accompagner d’autres symptômes qui altèrent plus ou moins la qualité de vie des femmes ménopausées : bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, irritabilité, déshydratation de la peau, maux de tête… 

Les signes de ménopause précoce peuvent se manifester de manière plus ou moins importante, c’est pourquoi vous devez rester attentif à votre cycle menstruel et consulter un professionnel de santé si vous constatez des changements sur plusieurs mois. 

Bon à savoir : une grossesse naturelle reste possible - bien que souvent plus compliquée - en cas de ménopause précoce car les ovaires sont encore capables de produire les ovules nécessaires à la conception2. Une contraception reste nécessaire si vous ne souhaitez pas d’enfant.

Quelles sont les causes de la ménopause précoce ?

L’insuffisance ovarienne prématurée peut être causée par différents facteurs4 tels que :

  • l’ablation chirurgicale des ovaires ou de l’utérus ;
  • certains syndrômes qui entraînent des anomalies génétiques comme le syndrôme de Turner ;
  • des troubles métaboliques ou une maladie auto-immune.

Elle peut aussi survenir à la suite d’une chimiothérapie, d’une radiothérapie ou encore après une infection virale comme les oreillons. De plus, les fumeuses sont davantage susceptibles d’être concernées4. Néanmoins, la ménopause précoce reste d’origine idiopathique (c’est-à-dire de cause inconnue) dans 80 % des cas5.

Que faire en cas de ménopause précoce ?

La baisse de la production hormonale en cas d’insuffisance ovarienne prématurée entraîne un risque d’ostéoporose et un risque de fractures à cause de la perte de densité osseuse, mais elle augmente aussi le risque cardio-vasculaire et le risque de maladie dégénérative.

La consultation d’un professionnel de santé est indispensable afin d’établir un diagnostic et de procéder à un bilan hormonal. Celui-ci pourra prescrire un traitement hormonal substitutif (THS) à prendre en général jusqu’à 51 ans. Pour éviter le risque accru de cancer de l’endomètre, ce traitement hormonal associe la prise de progestérone ou d’un progestatif avec les œstrogènes.

De manière générale, il est recommandé de prendre soin de votre hygiène de vie pour mieux vivre cette période. Conserver une activité physique régulière, boire beaucoup d’eau, avoir une alimentation équilibrée et des nuits reposantes contribuent à votre équilibre quotidien et à limiter les situations de stress qui peuvent aggraver certains symptômes de la femme ménopausée tels que les bouffées de chaleur.

Comment prendre soin de sa peau en cas de ménopause précoce ?

Ménopause et peau sont liées, car l’arrêt de la fonction ovarienne chez la femme entraîne un déséquilibre hormonal qui se traduit sur la peau. Ces mêmes problèmes peuvent se poser chez certaines femmes ménopausées prématurément. La peau devient plus sèche, elle est plus réactive et présente des imperfections (car oui, l’acné lors de la ménopause est aussi fréquent !).

Si vous souffrez d’insuffisance ovarienne prématurée, il est important de bien prendre soin de votre peau car votre barrière cutanée est susceptible d’être fragilisée et de moins retenir l’hydratation à sa surface. Et qui dit perte d’hydratation de la peau dit aussi peau plus terne, inconfortable et plus marquée par les rides et ridules.

Pour votre routine quotidienne, utilisez un gel doux nettoyant qui n’irrite pas la peau matin et soir et appliquez un sérum hydratant à l’acide hyaluronique puis optez pour une crème visage spéciale ménopause de la gamme NEOVADIOL.

Enfin, pensez aussi à adopter une protection solaire pour le visage tous les jours afin d’éviter l’apparition de taches pigmentaires et de protéger votre peau des méfaits des rayons UV et du photovieillissement (vieillissement prématuré de la peau).

Sources
1 6INSERM - La ménopause - Consulté le 5 décembre 2023. https://www.inserm.fr/dossier/menopause
2 3 7 MSD Manuals - Ménopause précoce - Consulté le 5 décembre 2023. https://www.msdmanuals.com/fr/accueil/probl%C3%A8mes-de-sant%C3%A9-de-la-femme/troubles-menstruels-et-anomalies-du-saignement-vaginal/m%C3%A9nopause-pr%C3%A9coce
4 Revue Médicale suisse - Cycles de vie d’une femme et tabac - Consulté le 5 décembre 2023. https://www.revmed.ch/revue-medicale-suisse/2006/revue-medicale-suisse-72/cycles-de-vie-d-une-femme-et-tabac  
5 Annales d’endocrinologie - Insuffisance Ovarienne Prématurée - Consulté le 5 décembre 2023. https://www.orpha.net/data/patho/Pro/fr/InsuffisanceOvariennePrematuree-FRfrPro2307v01.pdf

go to top
loading : 2,157 sec