OK

OK Annuler

Merci !

Fermer

chargement…

Saignements après la ménopause : pourquoi et comment réagir ?

Lorsque des saignements surviennent après la ménopause, il est légitime de s’en inquiéter ! D’où viennent-ils ? S’agit-il d’un retour des règles ? Quelles sont les solutions à envisager ? Nos réponses sont dans cet article.

Saignements après la ménopause : pourquoi et comment réagir ?

D’où proviennent les saignements après la ménopause ?

La ménopause est une étape naturelle chez la femme, accompagnée de nombreux changements hormonaux. En raison de la baisse d’œstrogènes, des hormones sexuelles féminines essentielles à l’ovulation, elle est avant tout marquée par la fin du cycle menstruel. Or, certaines femmes sont parfois confrontées à des saignements utérins malgré un arrêt complet de leurs règles : les saignements ou métrorragies post-ménopausiques.

S’il s’agit d’un phénomène pouvant inquiéter plus d’une personne, il existe en réalité plusieurs causes bénignes à son apparition. L’origine la plus fréquente reste l’atrophie de l’endomètre ou de la muqueuse utérine1. Directement reliée aux symptômes de la ménopause, et notamment à la diminution d’œstrogènes, cette atrophie peut provoquer des inflammations accompagnées de légères pertes de sang.

La présence de fibromes utérins au moment de la ménopause peut également justifier des saignements anormaux. Bien qu’ils se résorbent dans la majorité des cas, les fibromes peuvent également persister au-delà de la ménopause et provoquer ce type de réaction.

Cependant, des saignements post-ménopausiques peuvent également survenir en raison d’un cancer de l’utérus ou de l’endomètre2. En effet, les saignements anormaux et les douleurs dans l’abdomen après la ménopause font partie des principaux symptômes d’un cancer de l’endomètre. C’est pourquoi le moindre signe inhabituel doit susciter une prise de rendez-vous rapide avec un professionnel de santé.

Les règles peuvent-elles revenir après la ménopause ?

Non, les saignements post-ménopausiques ne sont jamais liés à un retour des règles. Si vous avez passé 12 mois consécutifs sans cycle menstruel, vous êtes alors ménopausée et ne pouvez plus avoir de nouvelles règles. Ainsi, vos saignements au niveau de l’utérus sont forcément liés à une autre cause.

Quand consulter pour des saignements post-ménopausiques ?

Si vous remarquez le moindre saignement après votre ménopause, prenez rapidement rendez-vous avec votre médecin traitant ou votre gynécologue. En raison des nombreuses causes pouvant expliquer ce phénomène, différents examens doivent être menés afin d’établir un diagnostic différentiel de votre condition.

Tout d’abord, vos saignements sont évalués afin de déterminer si leur origine est gynécologique ou non. Si la réponse est oui, une échographie pelvienne est alors réalisée pour identifier plus précisément les causes et obtenir un premier diagnostic.

Les métrorragies post-ménopausiques pouvant signaler un cancer de l’utérus ou de l’endomètre chez environ 9 % des femmes concernées, une IRM pelvienne et/ou une biopsie sont ensuite menées3. En fonction des résultats obtenus, le professionnel de santé peut ensuite vous aiguiller vers le traitement approprié.

Quelles sont les solutions pour lutter contre les saignements après la ménopause ?

Si vous êtes confrontée à des saignements anormaux, les solutions dépendent avant tout de leur origine.

  • En cas d’atrophie de la paroi vaginale ou de l’endomètre, il est possible de se tourner vers un traitement hormonal adapté à la ménopause afin de réguler ses symptômes. Demandez conseil à votre gynécologue pour qu’il puisse vous orienter vers un traitement hormonal qui vous correspond.
  • En cas d’atrophie de la muqueuse vaginale, la sécheresse peut être comblée à l’aide de crèmes spécifiquement conçues pour respecter le microbiote vaginal.
  • En cas de fibromes utérins, renseignez-vous auprès d’un professionnel de santé afin d’obtenir le traitement approprié. Si les fibromes ne disparaissent pas naturellement, un traitement médicamenteux à base de progestatifs ou la réalisation d’une opération chirurgicale sont alors préconisés4.
  • En cas de cancer de l’utérus ou de l’endomètre, la chirurgie requise dépend du stade auquel votre cancer est dépisté. Le plus souvent, une hystérectomie subtotale voire totale est réalisée, mais d’autres solutions comme la chimiothérapie ou la radiothérapie peuvent être envisagées5.

Puisqu’elle peut annoncer un cancer, une apparition de saignements après la ménopause suscite toujours de l’inquiétude. Cependant, gardez à l’esprit que la majorité des métrorragies post-ménopausiques sont purement bénignes. Dans tous les cas, il est vivement recommandé de consulter son médecin traitant ou son gynécologue dès les premiers saignements anormaux.

Sources
1 Sung, Sharon, et Aaron Abramovitz. « Postmenopausal Bleeding ». In StatPearls. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing, 2023.http://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK562188/.
2Mahdy, Heba, Murray J. Casey, et David Crotzer. « Endometrial Cancer ». In StatPearls. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing, 2023. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK525981/.
3 « Closer Look at Postmenopausal Bleeding and Endometrial Cancer - NCI ». cgvBlogPost, 29 août 2018. Nciglobal,ncienterprise. https://www.cancer.gov/news-events/cancer-currents-blog/2018/endometrial-cancer-bleeding-common-symptom.
4 ameli.fr. « Traitement d’un fibrome utérin ». Consulté le 22 décembre 2023. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/fibrome-uterin/traitements-methodes-therapeutiques.
5 « Endometrial Cancer Treatment - NCI ». National Cancer Institute, 15 décembre 2023. https://www.cancer.gov/types/uterine/patient/endometrial-treatment-pdq.

La Rédaction

Nos produits

go to top
loading : 1,817 sec