OK

OK Annuler

Merci !

Fermer

chargement…

Tache orange sur les mains : est-ce normal et comment réagir ?

Phénomène rare et souvent confondu avec des taches pigmentaires, les taches orange sur les mains sont liés à un excès de bêta-carotène dans l’organisme. Retrouvez tous nos conseils pour faire disparaître les taches orange sur vos main

Tache orange sur les mains : est-ce normal et comment réagir ?

Quelles sont les causes des taches orange sur les mains ?

L’apparition d’une tache orange sur la main est généralement due à un taux trop élevé de bêta-carotène dans le sang, un phénomène rare aussi appelé caroténodermie1.

Le bêta-carotène est un pigment végétal de couleur orange que l’on retrouve dans certains aliments : carotte, patate douce, abricot, potiron, mangue… Cette provitamine A, c’est-à-dire un précurseur de la vitamine A, est particulièrement prisée pour ses propriétés antioxydantes sur la peau. Vous pouvez également le retrouver dans la formulation de certains soins solaires pour sa capacité à stimuler le bronzage.

Consommer trop de bêta-carotène n’est pas dangereux, mais cette consommation excessive peut entraîner l’apparition de taches orange sur la paume des mains ou la voûte plantaire. Davantage marquée sur les peaux claires, ce type de taches peut également se manifester sous la forme d'une tache jaune, ou jaune orangé.

Dans certains cas plus rares, l’apparition de taches orange sur les mains est causée par une affection cutanée, telle qu’une dermatose ou une macule. ​​

La tache orange sur la main est-elle une tache de vieillesse ?

Selon son apparence, une tache orange sur la main peut être en fait une tache de vieillesse causée par l’exposition excessive au soleil.

Les taches de vieillesse : qu’est-ce que c’est ?

Les mains sont sollicitées en permanence et sont bien souvent exposées à de nombreuses agressions extérieures. Elles sont ainsi particulièrement susceptibles de subir les effets néfastes des rayons du soleil, d'autant plus que beaucoup de personnes oublient d’appliquer de la crème solaire sur leurs mains.

Au fil des années, ces expositions solaires répétées génèrent une surproduction de mélanine qui se manifeste par des taches sur les mains ou sur le visage, aussi appelées taches de vieillesse ou taches brunes.

Dans un premier temps, ces taches sont plus ou moins claires, ce qui peut leur donner un aspect beige-orangé en fonction de la couleur naturelle de votre peau.

Comment faire la différence entre une tache orange et une tache de vieillesse ?

Les taches orange causées par une caroténodermie se localisent généralement sur les paumes des mains, tandis que les taches de vieillesse sont davantage présentes sur le dos des mains, là où l’exposition au soleil est la plus récurrente.

Prêtez aussi attention à la coloration et à l’aspect de vos taches : est-ce une couleur orangée bien marquée, ou plutôt beige doré un peu foncée ? S’agit-il d’une grande tache qui couvre presque toute la paume ou de petites taches de tailles variables ? Les taches dues à un excès de bêta-carotène sont généralement bien étendues, comme si vous aviez mal lavé vos mains après avoir appliqué du henné, un autobronzant ou une coloration cuivrée.

Enfin, si vous avez éliminé les sources de bêta-carotène de votre alimentation et que ces taches ne s’atténuent pas après une dizaine de jours, il peut s’agir de taches pigmentaires.

Pour atténuer les taches brunes sur les mains, il est nécessaire d’utiliser un soin comportant des actifs spécifiques comme la vitamine B3 (ou niacinamide) afin de réguler la production de mélanine et d’unifier le teint. 

Comment faire disparaître une tache orange sur la main ?

Lorsque l’apparition d’une tache orange est la conséquence d’une caroténodermie, il suffit généralement d'adapter son régime alimentaire en réduisant la consommation d’aliments riches en bêta-carotène pour voir les taches disparaître. Il est aussi recommandé de boire beaucoup d’eau.

Lorsqu’elle résulte d’une maladie de peau, un traitement dermatologique peut être prescrit (médicament, crème…). De manière générale, il est recommandé de vous tourner vers un professionnel de santé afin de bien identifier le problème.

Source
1 J. P. Ortonne. « Normal and abnormal skin color », Annales De Dermatologie Et De Venereologie 139 Suppl 4 (décembre 2012) : S125-129. https://doi.org/10.1016/S0151-9638(12)70123-0.

go to top
loading : 3,11 sec