Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l’utilisation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Fermer

OK

OKAnnuler

Merci !

Fermer
Vanessa Chabrel créatrice de 20-80

Vanessa Chabrel créatrice de 20-80
44 ans

Chez 20-80, un service de vente de plats faits maison, on inverse la tendance. L’idée ? 80 % de légumes et 20% de protéines dans votre assiette. Rencontre avec la créatrice de ce concept.

  • favoris

Pouvez-vous nous expliquer le concept de 20-80 ?


20-80 est un service de vente de plats faits-maison, gourmands et aux saveurs inédites. Nous partons d’un principe simple, faire la part belle aux légumes, tout en les sublimant. C’est pourquoi nous retrouvons 80 % de légumes dans nos plats et 20 % de protéines, qui deviennent des accompagnements. Surtout, la cuisine de 20-80 se veut “healthy but tasty” (comprenez, saine mais savoureuse). C’est une cuisine qui donne envie, elle est joyeuse et colorée. C’est ça 20-80.

Qu'est-ce qui vous a donné envie de créer un tel concept ?


Il y a deux choses. Premièrement, ma passion pour la cuisine. Mais aussi, l’envie d’entreprendre et le goût du challenge. J’ai passé 20 ans dans l'agroalimentaire avant de me lancer. Mon expérience m’a montré qu’en France, le côté sain n’est pas mêlé à quelque chose de forcément positif. C’est pourquoi j’ai vraiment voulu conjuguer la cuisine saine et l’idée de saveur, de bon.

Que pensez-vous du concept 80/20, qui consiste à manger sainement 80 % du temps, et s'octroyer 20% de "cheatmeals"?


C’est une idée séduisante. Je suis convaincue que manger, c’est se faire plaisir. En fait, une alimentation saine est une question de bon sens. Il est évident que cela participe à notre bonne santé. Mais il faut aussi que cela soit un moment de plaisir, que ça nous rende heureux. Après, tout est une question d’équilibre, que ce soit dans la journée ou dans la semaine.

À votre avis, pourquoi les tendances healthy et slow connaissent-elles un tel engouement aujourd'hui ?


Il y a une réelle prise de conscience chez les gens. Les médias se sont emparés du sujet. Nous avons fait face à des scandales alimentaires, le taux d’obésité en France ne cesse d’augmenter. Lorsqu’on allume notre télé, on ne peut plus passer à côté d’une émission culinaire et des conseils nutritionnels qui y sont associés. Aujourd’hui, on constate aussi un changement de comportement vis-à-vis du “bien manger”. Les femmes ne sont plus les seules gardiennes de la cuisine saine. De plus en plus d’hommes s’y mettent. Tandis que la nouvelle génération, elle, change complètement son rapport à la nourriture. Les jeunes souhaitent manger mieux que leurs ainés et sont à la recherche de produits plus sains. Et puis, il y a une vraie mutation qui est en cours, celle du flexitarisme. À l'instar de la mode vegan ou végétarienne, l’idée est de réduire notre apport en protéine pour privilégier les légumes. 40 % des gens optent pour ce régime alimentaire, aujourd’hui.

Comment élaborez-vous vos menus et quels sont vos engagements ?


Notre signature c’est, bien sûr, de proposer 80 % de fruits et légumes dans nos plats, mais aussi des saveurs végétales inédites. Ensuite, nous tenons vraiment à élaborer nos plats avec des produits de saison et locavores. Certains de nos clients s’étonnent parfois de ne pas retrouver au fil des semaines leurs plats préférés. Mais, cuisiner de saison induit une obligation de changer souvent nos recettes. Nous mettons aussi l’accent sur le goût. C’est une valeur importante pour nous. Les légumes sont vraiment sublimés. Nous mixons les formes, les textures, les cuissons pour que nos plats soient aussi beaux que bons.

En faisant la part belle aux légumes dans vos plats, vous surfez sur l'idée de vivre plus « slow ». Alors, quels principes slow life appliquez-vous au quotidien ?


Je n’ai plus de voiture ! Du coup, je marche ou j’utilise une autolib à Paris. À la maison, nous avons aussi supprimé la baignoire au profit de la douche. Voilà les petits gestes slow que je pratique au quotidien. Plus largement, je joue aussi un rôle d’éducation alimentaire, envers mes enfants. Je leur apprends à connaître les légumes et je les alerte sur le sucre par exemple. À titre personnel, je montre l’exemple. C’est pour moi un principe fort qui se fait sur la durée et qui me semble essentiel pour mes enfants.

Qu'est-ce qui vous rend plus forte ?


Donner du sens à ce que je fais. J’aime le travail en équipe, être tournée vers les autres. Il y a aussi le regard de mes enfants sur 20-80. Avoir une maman entrepreneuse est une fierté pour eux et c’est ce qui me rend plus forte.

Nos produits

  • 22794Crème quotidienne correctrice des signes de l’âge en formation - SPF 304.664SLOW ÂGEFACE CARECrème de jourSoin anti-age
    SLOW ÂGE - Crème quotidienne correctrice des signes de l’âge en formation - SPF 30
  • 19501Soin quotidien correcteur des signes de l'âge en formation*

    4.5381SLOW ÂGEFACE CARECrème de jourSoin anti-age
    SLOW ÂGE - Soin quotidien correcteur des signes de l'âge en formation*
  • 22793Soin yeux correcteur des signes de l’âge en formation4.342SLOW ÂGEFACE CARECrème yeuxSoin anti-age
    SLOW ÂGE - Soin yeux correcteur des signes de l’âge en formation
  • Les plus lus

    go to top
    traceur fdp
    loading : 1,312 sec