OK

OK Annuler

Merci !

Fermer

TRIBUNE D'ENGAGEMENTpour une meilleure prise en charge
de la Ménopause et une libération
de la parole

GEMV x VICHY
menotalk banner

"LA MÉNOPAUSE, ÇA SE PASSE TELLEMENT MIEUX QUAND ON EN PARLE"

Le GEMVi1 – Société française de Ménopause et les Laboratoires Vichy s’associent pour libérer la parole des femmes et améliorer leur accompagnement.
Plus de 12 millions2 de Françaises sont aujourd’hui ménopausées et 500 000 le deviennent chaque année.


Selon plusieurs études2,3, cette étape de la vie de toutes les femmes reste encore relativement taboue et plus de 50%2 d’entre elles qui débutent leur ménopause n’osent pas en parler à leur entourage ou à leurs professionnels de santé.

La Journée Mondiale de la Ménopause du 18 octobre offre l’opportunité d’agir concrètement sur ce sujet en libérant la parole et en identifiant toutes les opportunités collectives de faire avancer cette cause sociétale et médicale.

La ménopause concerne toutes les femmes, l’espérance de vie actuelle faisant que cette période représente plus d’un tiers de leur vie. Pourtant, 56% d’entre elles estiment ne pas avoir suffisamment d’informations1, et seulement 40% déclarent être suivies par un médecin2,3. C’est insuffisant pour leur permettre d’appréhender sereinement le retentissement psychologique et l’impact de cette étape sur leur qualité de vie, aussi bien dans la sphère privée que professionnelle.

Collectivement changeons de regard sur la ménopause !

Quand elle est méconnue ou incomprise, la ménopause peut se révéler délicate à vivre. À la difficulté liée au bouleversement hormonal et ses conséquences pour les femmes elles-mêmes, se rajoute la difficulté à la gérer vis-à-vis de leur entourage (conjoint, enfants, parents, famille).
Nous appelons donc les femmes, ainsi que tous ceux qui partagent leur quotidien, à en parler, à partager librement et sereinement leur vécu. Notre conviction: la ménopause se vit mieux quand on en parle. Plus globalement, elle mériterait d’être dédramatisée, et c’est d’ailleurs ce que l’on constate autour de certaines prises de paroles sur les réseaux sociaux (citons par exemple #menopositivity).

De plus, la ménopause est également un enjeu de santé publique qui nécessite un accompagnement personnalisé. Bien qu’elle ne soit pas une maladie, la carence estrogénique qui caractérise l’arrêt de l’activité des ovaires peut chez les femmes les plus à risque favoriser l’émergence ou l’aggravation du risque cardio-vasculaire et d’ostéoporose, faisant ainsi de la ménopause un véritable enjeu de santé publique.
Au plan clinique, elle est habituellement confirmée après 12 mois d’arrêt consécutif des règles intervenant en moyenne vers 51 ans. Elle se manifeste le plus souvent par des bouffées de chaleur, des troubles du sommeil, des sautes d’humeur, une évolution du poids, une sécheresse de la peau et des muqueuses; autant de symptômes physiologiques aux répercussions psychologiques. C’est d’ailleurs précisément pour aider à l’identification de ces symptômes qu’a été développé l’acronyme BISES4 qui nous l’espérons déclenchera la prise en charge adaptée.

Professionnels de santé, mobilisez-vous!

C’est donc pour participer à cet élan que nous, professionnels de santé et membres du GEMVi appelons l’ensemble des gynécologues, médecins généralistes, dermatologues, pharmaciens, sexologues, nutritionnistes… à proposer une prise en charge holistique de la ménopause à chaque femme.
Ce n’est que par une approche globale que nous serons en mesure de mettre en place un parcours de soin efficace.
Plus concrètement, nous proposons :
1. Que les professionnels concernés se forment, au-delà de leur domaine d’expertise, dans le domaine de la ménopause et de ses conséquences potentielles
2. D’aborder la ménopause, en créant les conditions d’un dialogue serein, à l’issue de chaque consultation d’une femme de plus de 45 ans
3. De permettre que chaque femme puisse identifier les symptômes de la ménopause et solliciter une prise en charge la plus efficiente possible. La diffusion de l’acronyme BISES peut ainsi favoriser cette prise de conscience.

Nous remercionstous les professionnels de santé déjà engagés dans l’accompagnement des femmes ménopausées et encourageons tous les autres à faire de même. Nous remercions toutes les femmes qui ont déjà témoigné librement de leur ménopause et engageons toutes les autres à en parler à leurs médecins, leur pharmacien et autre professionnel de santé concerné.

Entreprises, rejoignez-nous !

Nous invitons toutes les entreprises à prendre connaissance de cette tribune et à accompagner la prise en charge de la ménopause pour leurs collaboratrices.

Ensemble libérons la parole ! Rejoignez-nous en signant notre manifeste #menopositivity sur vichy.fr/tribune.
La ménopause, ça se passe tellement mieux quand on en parle !

1 Groupement d’Etudes sur la Ménopause et le Vieillissement hormonal.
2 Etude épidémiologique réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 15000 français par la Société EMMA (Dr C Taieb) pour les Laboratoires Vichy. Echantillon constitué selon la méthode des quotas entre mars et avril 2022
3 Etude épidémiologique réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 5000 femmes de 50 à 65 ans au cours de l’été 2020 sous l’égide du GEMVi (Trémollieres F et al, Maturitas 2022)
4 B.I.S.E.S:  Bouffées de chaleur, Interruption des règles, Sautes d’humeur, Évolution du poids, Sécheresse de la peau
 

Signataires officiels

Pr Florence Trémollières, Présidente de la Société Française de Ménopause (GEMVI)
Dr Brigitte Letombe, Membre du bureau du GEMVi
Dr Béatrice Clairaz, Présidente de la Société Francophone des Sciences Pharmaceutiques Officinales (SFSPO)
Madame Prisca Thevenot, Députée
Dr Serge Dahan, Président du Groupe de Dermatologie Esthétique et Correctrice da la Société Française de Dermatologie (GDEC)
Dr Lorraine Maitrot Mantelet membre du GEMVi
Aline Cristiani, Directrice Générale Cosmétique Active France
Amaury Alibaux, Directeur Général Laboratoires Vichy
Anne-Laure Thomas, Directrice diversité et inclusion L’OREAL France
Dr Charles Taieb
Linda Hardy
Elsa Wolinsky

Liste des signataires

1008 personnes se sont engagées. Je m'engage.

Merci de remplir votre prénom

Votre prénom n'est pas correct

Merci de remplir votre nom

Votre nom n'est pas correct

Merci de remplir votre adresse email

Votre adresse email n'est pas correcte

Merci de remplir les champs obligatoires

loading : 0,604 sec