OK

OK Annuler

Merci !

Fermer

chargement…

Comment reconnaître les symptômes de la ménopause ?

Ils arrivent sans crier gare et pourtant, ils annoncent la fin d’une période de notre vie et le début d’une autre : les symptômes de la ménopause. Quels sont les signes de l’arrivée de la ménopause ? Nos réponses à vos questions.

Comment reconnaître les symptômes de la ménopause ?

Quels sont les premiers signes de la ménopause ?

Les premiers symptômes de la ménopause apparaissent lorsque la réserve de follicules ovariens (stock d’ovules disponibles à la naissance) s’épuise. En parallèle, le corps connaît une baisse importante dans la production des hormones sexuelles (notamment l'œstrogène et la progestérone) sécrétées par les ovaires. Ces éléments jouant un rôle important dans la menstruation et la grossesse, leur manque se fait peu à peu sentir dans le corps et ce à travers plusieurs signes reconnaissables.

Selon l’Assurance Maladie, la périménopause (ou préménopause) se caractérise en effet par les symptômes suivants :

  • des bouffées de chaleur qui surviennent de manière soudaine, parfois accompagnées de sueurs fortes ;
  • des changements d’humeur rendant la personne concernée plus irritable ;
  • des modifications du cycle menstruel caractérisées par des règles irrégulières.

D’une femme à l’autre, des maux de têtes ainsi qu’une prise de poids de quelques kilos (notamment au niveau du ventre) peuvent également survenir.

La durée de la périménopause varie mais elle dure généralement entre 2 et 4 ans. Pendant toute cette période, l’ovulation reste possible : ne négligez donc pas les moyens de contraception lors de vos rapports sexuels.

Comment savoir si je suis en période de ménopause ?

Lorsqu’elle se déroule dans des conditions habituelles, c’est-à-dire qu’elle survient naturellement et spontanément, la période de ménopause ne requiert aucun examen pour être diagnostiquée. En effet, seul un arrêt des règles pendant 12 mois consécutifs suffit pour vous indiquer le début de la ménopause. Dès lors, d’autres symptômes viennent s’ajouter à ceux de la préménopause.

Des bouffées de chaleur

Tout comme le précédent stade de la ménopause, des fortes sensations de chaleur continuent de se produire régulièrement chez près de 7 femmes sur 101. Bien qu’elles ne durent pas plus de quelques minutes, elles peuvent se manifester à n’importe quel moment de la journée et surtout la nuit, perturbant alors le sommeil.

Les bouffées de chaleur à la ménopause se caractérisent notamment par des palpitations, des frissons, une sensation de vertiges et d’importantes sueurs. Leur durée dépend de chaque femme et peut parfois s’étendre jusqu’à plusieurs années après le début de la ménopause.

Des sueurs nocturnes

Indépendamment des bouffées de chaleur, une femme ménopausée est régulièrement confrontée à des sueurs nocturnes. Ce phénomène est directement lié aux fluctuations hormonales et nuit au sommeil de nombreuses femmes. Pour lutter contre ces suées nocturnes, il est recommandé de s’hydrater régulièrement tout au long de la journée, de pratiquer une activité physique et de porter des vêtements respirants pendant la nuit.

Une sécheresse vaginale

En raison de la chute des hormones féminines (œstrogènes et progestérone), une sécheresse vaginale s’installe au fur et à mesure. Nous parlons alors d’une atrophie vaginale, un phénomène qui survient naturellement au cours de la ménopause mais qui peut être une grande source d’inconfort chez les femmes concernées.

Des changements sur la peau

Votre peau paraît plus sèche que d’habitude ? Le relâchement cutané semble s’accélérer, avec notamment l’apparition de rides profondes sur le visage ? Il s’agit là encore de signes pouvant indiquer la ménopause. Avec le manque de progestérone et d’œstrogènes, la chute de collagène s’accélère et le derme perd subitement en fermeté et en densité.

Dans tous les cas, il est important de parler de la ménopause avec un professionnel de la santé. Celui-ci pourra vous accompagner à la fois sur le plan psychologique et sur les soins cosmétiques à apporter à la peau pour limiter les effets de la ménopause.

Les symptômes de la ménopause peuvent-ils s’aggraver ?

Dans certains cas, les symptômes de la ménopause peuvent entraîner le développement de pathologies plus graves en fonction de leur intensité et de la façon dont ils sont appréhendés. Ainsi, les femmes ménopausées deviennent bien plus susceptibles de développer des troubles telles que :

  • des épisodes ischémiques (AVC) ;
  • de l'ostéoporose, une maladie du squelette où les os perdent en densité et deviennent beaucoup plus fragiles qu’auparavant, ce qui augmente le risque de fracture2 ;
  • des maladies cardiovasculaires.

Comment prévenir l’aggravation des symptômes de la ménopause ?

Si les symptômes de la ménopause peuvent s’aggraver, cette réaction est loin d’être systématique. En effet, si les bonnes habitudes sont prises dès le départ, il est tout à fait possible de prévenir l’apparition de ces pathologies.

Suivre un traitement hormonal

Dans la plupart des cas, un traitement hormonal peut vous être recommandé dans la mesure où celui-ci permet d’atténuer les divers symptômes de la ménopause. Par ailleurs, au plus vous commencez tôt votre traitement hormonal et au plus vous réduisez le risque de maladies cardiovasculaires3. Pour plus d’informations, discutez-en avec votre médecin traitant dès que vous entamez votre période de ménopause.

Adopter une bonne alimentation

Pour préserver votre masse osseuse et prévenir le développement de diverses pathologies, une alimentation équilibrée est particulièrement recommandée aux femmes ménopausées. Celle-ci consiste notamment à se nourrir d’aliments riches en propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires, de telle sorte à améliorer la circulation sanguine et à réduire le cholestérol responsable des maladies cardiovasculaires4.

Appliquer des soins adaptés

À la ménopause, votre peau se dessèche et marque bien plus facilement les signes de vieillissement. Heureusement, des soins conçus pour la ménopause existent pour limiter ces effets si désagréables, comme ceux de la gamme NEOVADIOL, qui permettent de regagner en éclat et en densité malgré l’arrivée de la ménopause.

Lorsqu’elle est appliquée chaque jour, la crème de jour NEOVADIOL Redensifiante Liftante vous fait bénéficier d’une formule améliorée pour lutter contre les symptômes cutanés de la ménopause. Son puissant complexe d’actifs anti-âge (ProxylaneTM, acide hyaluronique, niacinamide…) offre à la peau tout ce dont elle a besoin pour retrouver sa tonicité et préserver sa fermeté tout en luttant contre les rides et les taches pigmentaires.

Bien que nombreux, les symptômes de la ménopause ne sont donc pas impossibles à surmonter. Que ce soit par le suivi de traitements hormonaux, l’adoption d’une bonne hygiène de vie ou l’application de soins spécifiques, il est possible de les atténuer et de retrouver un bon confort de vie.

Sources
1 ameli.fr. « Ménopause : à quel âge et quels symptômes ? » Consulté le 25 octobre 2023. https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/menopause/symptomes-diagnostic.
2 Khan, Aliya, et Michel Fortier. « Ostéoporose Pendant La Ménopause ». Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada: JOGC = Journal d’obstetrique et Gynecologie Du Canada: JOGC 38, no 12S (décembre 2016): S465‑83. https://doi.org/10.1016/j.jogc.2016.09.057.
Abramson, Beth L., Denise R. Black, Marie K. Christakis, Michel Fortier, et Wendy Wolfman. « Directive Clinique No 422e : Ménopause et Maladies Cardiovasculaires ». Journal of Obstetrics and Gynaecology Canada: JOGC = Journal d’obstetrique et Gynecologie Du Canada: JOGC 43, no 12 (décembre 2021): 1444-1449.e1. https://doi.org/10.1016/j.jogc.2021.10.004.
4 Silva, Thais R., Karen Oppermann, Fernando M. Reis, et Poli Mara Spritzer. « Nutrition in Menopausal Women: A Narrative Review ». Nutrients 13, no 7 (23 juin 2021): 2149. https://doi.org/10.3390/nu13072149.

Nos produits

go to top
loading : 1,922 sec