OK

OK Annuler

Merci !

Fermer

chargement…

Indice de protection solaire : qu'est-ce que c'est et comment le choisir ?

SPF15, 30, 50… que veulent bien dire ces sigles et numéros sur les tubes de nos crèmes solaires ? Et quel est le bon indice de protection solaire pour protéger sa peau des UV ? Décryptage.

Indice de protection solaire : qu'est-ce que c'est et comment le choisir ?

Qu'est-ce qu’un indice de protection solaire ?

SPF, FPS, IP : 3 différents sigles qui veulent dire la même chose et qui indiquent la protection solaire. Nous avons la version anglaise, le SPF (Sun Protection Factor) : elle est celle que nous retrouvons majoritairement sur nos crèmes solaires ; et deux versions françaises : le FPS (Facteur de Protection Solaire) et son équivalent l’IP (Indice de Protection).

Les nombres associés à ces sigles définissent la capacité d'une protection solaire à résister aux rayons UVB responsables du bronzage, mais aussi et surtout des coups de soleil. SPF15, 30, 50, ou 50+, ces indices solaires traduisent le rapport entre le temps nécessaire pour obtenir un coup de soleil avec et sans crème solaire. En d'autres termes, ils sont indispensables pour éviter de “brûler”, d'abîmer sa peau et de voir apparaître des mélanomes. Mais concrètement, comment ça marche ?

Pour cela, il faut savoir en combien de temps votre peau met à rougir. L’indice de protection de votre crème solaire vous permet d’allonger ce temps par le nombre de l’indice. Par exemple : une exposition de 10 minutes au soleil fait apparaître les premières rougeurs sur votre peau. Avec une crème solaire SPF30, la protection contre les UVB est assurée pendant 5 heures (10 x 30 = 300 minutes ou 5 heures). Mais attention, ceci est purement théorique car en pratique, c’est une autre chose !

Comment la crème solaire protège-t-elle la peau ?

Quel que soit l'indice de protection UV, les produits solaires protègent la peau des méfaits du soleil à l'aide de filtres solaires. Selon sa formule, la crème solaire contient soit des filtres organiques soit des filtres minéraux. Ils assurent la protection optimale de la peau face au soleil, mais pas de la même façon.

Les filtres minéraux

Les filtres minéraux réfléchissent la lumière du soleil. Ils apparaissent sur la liste des ingrédients de la crème solaire sous les noms "oxyde de zinc" ou "dioxyde de titane" et agissent comme un bouclier réfléchissant sur la peau. Les UVB rebondissent ainsi sur la peau sans l'affecter. Les crèmes solaires enrichies de filtres minéraux n'ont pas toujours eu bonne presse à cause de l'aspect blanchâtre qu'elles donnent à la peau. Cependant, les formules ont bien évolué. Les crèmes solaires minérales ne sont plus aussi visibles sur la peau et sont aujourd'hui prisées pour un avantage considérable : elles ne pénètrent pas dans la peau.

Les filtres organiques ou chimiques

Les filtres organiques quant à eux sont des substances actives. Aussi appelés "filtres chimiques", ils absorbent les UV à la place de la peau. Attention cependant, car certains filtres organiques protègent la peau contre les UVA et d'autres contre l'agression des UVB. Privilégiez les produits solaires qui offrent une protection UVA et UVB. Pour cela, nul besoin d'étudier la liste des ingrédients, il suffit de regarder sur l'emballage pour voir apparaître les signes UVA et UVB.

Filtres organiques ou filtres minéraux, vous pouvez choisir le type de formule que vous préférez, cela n'aura pas d'impact sur la protection solaire. En effet, le plus important est de choisir l'indice solaire qui vous convient le mieux pour éviter les effets du soleil sur la peau.

Quel indice de protection solaire pour ma peau ?

Face aux rayons UV, les différents types de peau ne sont pas tous égaux. Alors que les peaux claires rougissent facilement après quelques minutes d'exposition au soleil, les peaux foncées résistent souvent plus longtemps face au feu des UVB. Cette différence de réaction face aux rayons ultraviolets est à l'origine d'une classification dermatologique. Il s’agit des phototypes : différents types de peau caractérisés par leur couleur et leur sensibilité face au soleil.

Il existe 6 phototypes, déterminés en fonction de la couleur de peau. Le phototype 1 correspond aux peaux très claires qui brûlent facilement, tandis que le phototype 6 correspond aux peaux noires qui ne brûlent pratiquement jamais. Cette classification permet de catégoriser sa peau et de la protéger en conséquence. En effet, plus le phototype est faible, plus la peau risque de subir les méfaits du soleil à court terme (coups de soleil) et à long terme (cancer de la peau), plus elle a besoin de soins solaires à l'indice de protection élevé.

phototypes.jpg

Il est donc primordial de choisir l'indice de sa crème solaire en fonction de son type de peau. Une protection solaire SPF50 est indispensable pour les peaux claires ou très claires. Les indices solaires 30 ou 15, catégorisés de protection moyenne, sont réservés à une peau mate ou plus foncée.

Si l’indice 50 est le plus élevé et donc le plus efficace pour protéger la peau des rayons nocifs du soleil, il n’est pas pour autant synonyme de protection totale. Aucun indice de protection, même les plus forts, ne peut bloquer 100 % du rayonnement UV. C’est d’ailleurs pourquoi le terme " écran total " est interdit en Europe depuis 2006 sur les étiquettes des protections solaires.

Comment bien appliquer sa crème solaire pour profiter de toute sa protection ?

Que vous ayez une crème solaire indice 50 ou indice 30, la protection contre les effets néfastes du soleil est assurée par l'application de crème solaire en quantité suffisante et renouvelée régulièrement.

Appliquer votre crème solaire en quantité suffisante

L'efficacité d'un indice est définie par la quantité de crème appliquée sur la peau. Il est recommandé d'appliquer une dose de crème solaire de 2 mg par cm² de peau pour assurer un niveau de protection efficace contre les UV. Cela représente environ 30 ml pour le corps entier, soit l'équivalent d'une balle de golf.

Cependant, la réalité est toute autre. Non seulement vous n’appliquez jamais autant de crème solaire, mais les conditions extérieures atténuent rapidement l’efficacité des produits de protection solaire. Avec un indice 50 et en conditions réelles, vous ne multipliez donc pas le temps d’exposition protégée par 50, mais par un nombre inférieur.

Renouveler l'application de votre crème solaire régulièrement

En théorie, un indice 30 permet de reculer de 30 fois la quantité d'UVB que la peau peut recevoir avant l'apparition du coup de soleil, et ainsi de protéger la peau pendant plusieurs heures. Mais attention, la théorie et la pratique ne sont pas toujours en adéquation. L'intensité du rayonnement UVB peut varier tout au long de la journée et plusieurs facteurs comme la transpiration, une baignade ou encore le vent peuvent éliminer le produit solaire présent sur la peau.

C'est pourquoi il est recommandé de renouveler l'application de la crème solaire, quel que soit son indice, toutes les 2 heures et d'éviter de s'exposer entre 12h et 16h, période durant laquelle les rayons UV sont les plus intenses.

Crème de jour et protection solaire : zoom sur les UVA

C'est en été qu’il faut appliquer le plus de protection solaire. Et pour cause, c'est la saison des UVB ! L'indice UV atteint des sommets et les risques sur la peau se multiplient. Cependant, un détail important est souvent oublié : les rayons UVA sont également dangereux, même en dehors des périodes estivales.

Contrairement aux UVB, les rayons UVA sont capables de traverser les nuages et sont ainsi présents toute l'année. Leur énergie électromagnétique est plus faible que celle des UVB, ils ne sont pas capables de brûler l'épiderme, mais peuvent cependant pénétrer la peau jusqu'au derme, deuxième couche constitutive de la peau, et causer des dégâts internes irréversibles. En effet, au sein du derme, les UVA stimulent l'activité des radicaux libres. Résultat : vous assistez à un vieillissement prématuré de la peau, voire à l'apparition de cicatrices. Pour les peaux sensibles, vous vous exposez également à des risques de cancer.

Comment faire pour s'en protéger ? C'est très simple, il suffit soit d'adopter une crème de jour qui intègre une protection UV, soit d’appliquer une crème solaire à la fin de votre routine beauté. Les crèmes solaires anti UVA sont aujourd'hui ultra sensorielles et apportent à la fois haute protection et correction sur des problématiques spécifiques. C’est le cas par exemple de notre crème solaire pour peau à imperfections ou de notre fluide solaire anti-âge, dont la formulation et la texture permettent une application quotidienne.

Vous savez maintenant tout sur les indices de protection UV. À vous de trouver maintenant la photoprotection qui vous convient pour profiter d'une haute protection solaire toute l'année !

La Rédaction

go to top
loading : 1,893 sec